probleme financier comment s en sortir

Choisir la province (Canada) ou l’État (États-Unis), et la langue.

Région
Change language.English

Transactions en ligne
AccèsD et AccèsD Affaires -Entrer

Plus de détails sur AccèsD
Plus de détails sur AccèsD Affaires

Courtage en ligne
Courtage en ligne -Entrer
Courtage de plein exercice
Courtage de plein exercice -Entrer
Autres applications

Choisir

Gestion privée Desjardins
Épargne-retraite collective – Participants
Assurance collective – Adhérents
Desjardins Bank en ligne – États-Unis (en anglais seulement)

Assurance collective – Administrateurs
Employeur D paie
Épargne-retraite collective – Promoteurs
Fiducie – Garde de valeurs
Fiducie – Rapports et fichiers
LC Express D
Votre portefeuille en Fonds Desjardins
Desjardins Gestion internationale d’actifs
Ma Station
Desjardins Bank en ligne – États-Unis (en anglais seulement)

Entrer
Choisir

Alberta
Colombie-Britannique
Île-du-Prince-Édouard
Manitoba
Nouveau-Brunswick
Nouvelle-Écosse
Nunavut
Ontario
Québec
Saskatchewan
Terre-Neuve-et-Labrador
Territoires du Nord-Ouest
Yukon

Floride

Outil de gestion budgétaire – Mon budget
Tous nos outils

Particuliers

Comptes et services reliés
Cartes de crédit
Prêts hypothécaires
Autres prêts et produits de crédit
Épargne et placements
Épargne-retraite
Bilan financier personnel
Assurances
Convertisseurs de devises
Ados
Étudiants
Environnement et santé

Sécurité

Navigateurs supportés et configuration requise
Besoin de soutien technique
En savoir plus sur la sécurité

Produits et services offerts par les caisses populaires de l’Ontario : produits d’épargne, de placement, de financement et de courtage de plein exercice (VMD). Accès aux services transactionnels dont
AccèsD, AccèsD Affaires et Disnat et aux demandes en ligne des produits et services financiers de Desjardins.
Ce site présente la gamme de produits et services financiers offerts par UNI Coopération financière à la communauté francophone du Nouveau-Brunswick.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits et services d’assurance individuelle et collective de personnes (assurances voyage, vie, santé et invalidité, accident, crédit)
Les cartes Desjardins sont la solution en matière de paiement et financement.Une gestion facilement accessible par AccèsD Internet.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits d’assurance automobile, habitation et véhicules récréatifs pour particuliers
Gamme de services financiers offerte par les 3 succursales de la Desjardins Bank en Floride aux membres des caisses Desjardins qui voyagent en Floride et partout aux États-Unis
Firme de courtage du Mouvement Desjardins
Division de courtage en ligne des Valeurs mobilières Desjardins (VMD)
Products and services offered by Desjardins caisses in Ontario: savings, investments, financing and full-service brokerage (Desjardins Securities). Access to online transactions with AccèsD, AccèsD Affaires and
Disnat online brokerage. Online applications for Desjardins financial products and services.
Information about the range of products and services offered by Caisses populaires acadiennes to New Brunswick’s Acadian community.
A business unit of Desjardins Group specializing in remote savings and investment advisory services throughout Canada.
Products and services offered to individuals and groups (travel insurance, life and health insurance, accident insurance, credit insurance).
Desjardins cards are an ideal payment and financing solution. Manage your account easily on AccèsD.
Car, home and recreational vehicle insurance for individuals.
Range of financial services offered by the 3 Desjardins Bank branches in Florida to Desjardins caisse members travelling to Florida or anywhere in the U.S.
The brokerage arm of Desjardins Group.
Online brokerage from Desjardins Securities.
Produits et services offerts par les caisses populaires de l’Ontario : produits d’épargne, de placement, de financement et de courtage de plein exercice (VMD). Accès aux services transactionnels dont
AccèsD, AccèsD Affaires et Disnat et aux demandes en ligne des produits et services financiers de Desjardins.
Ce site présente la gamme de produits et services financiers offerts par UNI Coopération financière à la communauté francophone du Nouveau-Brunswick.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits et services d’assurance individuelle et collective de personnes (assurances voyage, vie, santé et invalidité, accident, crédit)
Les cartes Desjardins sont la solution en matière de paiement et financement.Une gestion facilement accessible par AccèsD Internet.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits d’assurance automobile, habitation et véhicules récréatifs pour particuliers
Firme de courtage du Mouvement Desjardins
Division de courtage en ligne des Valeurs mobilières Desjardins (VMD)
Gamme de services financiers offerte par les 3 succursales de la Desjardins Bank en Floride aux membres des caisses Desjardins qui voyagent en Floride et partout aux États-Unis
Des services fiduciaires qui assurent la protection et la transmission de votre patrimoine de génération en génération : protection en cas d’incapacité, administration d’une fiducie et liquidation de succession.
Une gamme de solutions conçues spécifiquement pour les employeurs et adaptées aux besoins de votre entreprise.
Vous êtes ici :
Accueil
>
Coopmoi
>
Plans d’action et conseils
>
Crédit et endettement
>
Problèmes financiers? S’en sortir en 5 étapes
LeJavaScriptde votre navigateur est désactivé.
Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour activer le
JavaScript.
Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins
(cookies).
Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner
correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations
présentées pourraient aussi s’adresser à d’autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer lescookies
La version de votre fureteur n’est pas supportée par le site.
Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement
ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour
En situation de détresse financière, il y a toujours mieux à faire que de baisser les bras. Prenez plutôt le taureau par les cornes et attaquez-vous à la source de vos ennuis.
Plus facile à dire qu’à faire direz-vous? En fait, il s’agit peut-être simplement de remettre un peu d’ordre dans vos finances personnelles pour repartir du bon pied.
Voici 5 étapes et certains outils qui vous aideront à mieux affronter la situation et, qui sait, à vous en sortir avec les honneurs!
Avant tout, oubliez la politique de l’autruche, car tenter d’embellir les choses ou refuser de les admettre ne vous avancera à rien, bien au contraire. Vous devez regarder la vérité en face et vous rendre compte de votre
situation. Pour ce faire, dressez un budget qui vous aidera à déterminer où vous en êtes exactement.
Le montant de vos dépenses dépasse celui de vos revenus?
Le fait de prendre conscience que vous êtes surendetté constitue déjà un premier pas dans la bonne direction.
Après le constat, évaluez si vous vous trouvez devant une situation critique ou un simple casse-tête de gestion de finances personnelles.
Une fois que la situation vous apparaît plus claire, passez à l’étape 2.
Cet outil permet de calculer l’ensemble de vos revenus et de vos dépenses, et de dresser un bilan budgétaire sur une base mensuelle.
Pour en avoir le cœur net, effectuez d’abord ce test : Les 7 questions qui en disent long.
L’outil de gestion budgétaire Mon budget, exclusif aux membres des caisses Desjardins, vous permet d’avoir un portrait clair de vos revenus et de vos dépenses.
Lorsque rien ne va plus, ou idéalement avant, demandez l’aide d’un conseiller financier. Ce dernier saura vous guider vers les solutions les plus avantageuses à envisager dans votre cas.
Pour les petits problèmes, le conseiller de votre institution financière peut assurément vous porter assistance. Si c’est un peu plus grave, il vous recommandera possiblement un remède plus énergique, comme une
consolidation de dettes .
La consolidation de dettes consiste, pour l’institution financière, à rapatrier une partie ou tous les emprunts d’une personne pour en faire un seul. L’avantage, c’est qu’on a un paiement unique à faire au lieu de plusieurs.
Les institutions financières sont prudentes face aux demandes de consolidation. Ce recours révèle souvent un problème plus grave que le désir de regrouper ses paiements.
L’institution financière qui accepte un tel dossier assume tous les risques qui, auparavant, étaient répartis entre plusieurs institutions, incluant même, à l’occasion, des cartes de crédit. Ce risque
supplémentaire justifie à lui seul un taux d’intérêt plus élevé que pour un prêt personnel. De plus, le conseiller de l’institution financière doit être certain que le cycle de surendettement
est bel et bien terminé!
Si le problème s’avère vraiment très sérieux, votre conseiller pourrait aussi proposer desmesures de redressement .
Ces mesures peuvent toutefois être radicales. Assurément, vous devriez « couper » toute carte de crédit et fermer les marges de crédit. L’institution pourra aussi demander l’endossement d’une autre
personne (parent ou ami) dans une excellente situation financière.
Enfin, la faillite est une solution qui ne doit être envisagée que dans les cas extrêmes. Elle a pour conséquence d’entacher l’expérience de crédit d’une personne pour plusieurs années. Par la suite,
il devient très difficile d’emprunter auprès d’institutions financières, même 5 à 7 ans après la faillite. Vous pourriez aussi avoir de la difficulté dans une recherche d’emploi éventuelle.
Si la question se résume à diminuer vos paiements, passez à l’étape 3.
Pour voir la liste des organismes de consultation budgétaire associés à unFonds d’entraide Desjardins , consultez les sites Web suivants :
Selon votre situation, il se peut que la meilleure solution consiste à consolider vos dettes dans le but de n’avoir qu’un seul paiement à effectuer.
Une façon courante d’y parvenir est de faire la demande d’un prêt personnel. Un prêt présente pour vous 3 avantages importants :
Vous avez également l’option de communiquer avec vos créanciers, ce qui vous amène à l’étape 4.
N’hésitez pas à prendre les devants et à appeler les personnes et les entreprises envers lesquelles vous avez des dettes.
Cette démarche devrait servir le double objectif de bien informer ces gens et organismes en ce qui concerne votre situation réelle et de tenter de prendre entente avec eux quant au moyen d’en arriver à un arrangement qui
serait à la satisfaction des deux parties.
Sans compter que votre initiative vous évitera vraisemblablement les constants « rappels » que vos créanciers sont tenus de vous faire.
Enfin, vous pouvez leur proposer de limiter vos possibilités de crédit.
L’étape suivante vous guidera vers les meilleures solutions pour utiliser le crédit à bon escient.
En matière de crédit, il est tout indiqué de faire preuve de modération.
Le fait de limiter votre capacité constitue un bon moyen de résister aux tentations et d’éviter de vous endetter davantage.
Quant aux autres cartes, communiquez par écrit avec ceux qui les émettent pour leur faire part de votre intention de mettre fin à votre contrat de crédit.
Une fois la tempête passée, appliquez la stratégie éprouvée qui consiste à utiliser le crédit uniquement en cas d’urgence et de privilégier l’épargne comme pouvoir d’achat.
Autant que possible, réglez en entier le solde de vos comptes avant l’échéance afin d’éviter de payer des intérêts qui viennent accroître encore plus votre endettement.
De cette manière, vous pourrez recommencer à « respirer » et à vous assurer une plus grande tranquillité d’esprit.
Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?
Mon indice  – Budget, dettes, épargnes, assurances… Mon indice 2  – Avez-vous pris vos finances en main? Mon indice 3  – Dépenser, épargner, protéger ses
avoirs…
Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.
Les renseignements fournis sur notre site sont présentés à titre informatif seulement et ils ne doivent pas remplacer les conseils d’un professionnel en la matière. Nous vous invitons à
consulter votre conseiller en caisse ou votre directeur de comptes dans un centre Desjardins Entreprises avant de prendre des décisions dans vos placements.
L’information contenue dans cette section ne doit en aucun cas être interprétée comme un conseil ou une recommandation de la part de
Valeurs mobilières Desjardins inc.ou Disnat.
© 1996-2017,
Mouvement des caisses Desjardins.
Tous droits réservés.

probleme financier comment s en sortir

Choisir la province (Canada) ou l’État (États-Unis), et la langue.

Région
Change language.English

Transactions en ligne
AccèsD et AccèsD Affaires -Entrer

Plus de détails sur AccèsD
Plus de détails sur AccèsD Affaires

Courtage en ligne
Courtage en ligne -Entrer
Courtage de plein exercice
Courtage de plein exercice -Entrer
Autres applications

Choisir

Gestion privée Desjardins
Épargne-retraite collective – Participants
Assurance collective – Adhérents
Desjardins Bank en ligne – États-Unis (en anglais seulement)

Assurance collective – Administrateurs
Employeur D paie
Épargne-retraite collective – Promoteurs
Fiducie – Garde de valeurs
Fiducie – Rapports et fichiers
LC Express D
Votre portefeuille en Fonds Desjardins
Desjardins Gestion internationale d’actifs
Ma Station
Desjardins Bank en ligne – États-Unis (en anglais seulement)

Entrer
Choisir

Alberta
Colombie-Britannique
Île-du-Prince-Édouard
Manitoba
Nouveau-Brunswick
Nouvelle-Écosse
Nunavut
Ontario
Québec
Saskatchewan
Terre-Neuve-et-Labrador
Territoires du Nord-Ouest
Yukon

Floride

Outil de gestion budgétaire – Mon budget
Tous nos outils

Particuliers

Comptes et services reliés
Cartes de crédit
Prêts hypothécaires
Autres prêts et produits de crédit
Épargne et placements
Épargne-retraite
Bilan financier personnel
Assurances
Convertisseurs de devises
Ados
Étudiants
Environnement et santé

Sécurité

Navigateurs supportés et configuration requise
Besoin de soutien technique
En savoir plus sur la sécurité

Produits et services offerts par les caisses populaires de l’Ontario : produits d’épargne, de placement, de financement et de courtage de plein exercice (VMD). Accès aux services transactionnels dont
AccèsD, AccèsD Affaires et Disnat et aux demandes en ligne des produits et services financiers de Desjardins.
Ce site présente la gamme de produits et services financiers offerts par UNI Coopération financière à la communauté francophone du Nouveau-Brunswick.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits et services d’assurance individuelle et collective de personnes (assurances voyage, vie, santé et invalidité, accident, crédit)
Les cartes Desjardins sont la solution en matière de paiement et financement.Une gestion facilement accessible par AccèsD Internet.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits d’assurance automobile, habitation et véhicules récréatifs pour particuliers
Gamme de services financiers offerte par les 3 succursales de la Desjardins Bank en Floride aux membres des caisses Desjardins qui voyagent en Floride et partout aux États-Unis
Firme de courtage du Mouvement Desjardins
Division de courtage en ligne des Valeurs mobilières Desjardins (VMD)
Products and services offered by Desjardins caisses in Ontario: savings, investments, financing and full-service brokerage (Desjardins Securities). Access to online transactions with AccèsD, AccèsD Affaires and
Disnat online brokerage. Online applications for Desjardins financial products and services.
Information about the range of products and services offered by Caisses populaires acadiennes to New Brunswick’s Acadian community.
A business unit of Desjardins Group specializing in remote savings and investment advisory services throughout Canada.
Products and services offered to individuals and groups (travel insurance, life and health insurance, accident insurance, credit insurance).
Desjardins cards are an ideal payment and financing solution. Manage your account easily on AccèsD.
Car, home and recreational vehicle insurance for individuals.
Range of financial services offered by the 3 Desjardins Bank branches in Florida to Desjardins caisse members travelling to Florida or anywhere in the U.S.
The brokerage arm of Desjardins Group.
Online brokerage from Desjardins Securities.
Produits et services offerts par les caisses populaires de l’Ontario : produits d’épargne, de placement, de financement et de courtage de plein exercice (VMD). Accès aux services transactionnels dont
AccèsD, AccèsD Affaires et Disnat et aux demandes en ligne des produits et services financiers de Desjardins.
Ce site présente la gamme de produits et services financiers offerts par UNI Coopération financière à la communauté francophone du Nouveau-Brunswick.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits et services d’assurance individuelle et collective de personnes (assurances voyage, vie, santé et invalidité, accident, crédit)
Les cartes Desjardins sont la solution en matière de paiement et financement.Une gestion facilement accessible par AccèsD Internet.
(secteur d’affaires du Mouvement Desjardins)
Produits d’assurance automobile, habitation et véhicules récréatifs pour particuliers
Firme de courtage du Mouvement Desjardins
Division de courtage en ligne des Valeurs mobilières Desjardins (VMD)
Gamme de services financiers offerte par les 3 succursales de la Desjardins Bank en Floride aux membres des caisses Desjardins qui voyagent en Floride et partout aux États-Unis
Des services fiduciaires qui assurent la protection et la transmission de votre patrimoine de génération en génération : protection en cas d’incapacité, administration d’une fiducie et liquidation de succession.
Une gamme de solutions conçues spécifiquement pour les employeurs et adaptées aux besoins de votre entreprise.
Vous êtes ici :
Accueil
>
Coopmoi
>
Plans d’action et conseils
>
Crédit et endettement
>
Problèmes financiers? S’en sortir en 5 étapes
LeJavaScriptde votre navigateur est désactivé.
Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour activer le
JavaScript.
Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins
(cookies).
Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner
correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations
présentées pourraient aussi s’adresser à d’autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer lescookies
La version de votre fureteur n’est pas supportée par le site.
Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement
ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour
En situation de détresse financière, il y a toujours mieux à faire que de baisser les bras. Prenez plutôt le taureau par les cornes et attaquez-vous à la source de vos ennuis.
Plus facile à dire qu’à faire direz-vous? En fait, il s’agit peut-être simplement de remettre un peu d’ordre dans vos finances personnelles pour repartir du bon pied.
Voici 5 étapes et certains outils qui vous aideront à mieux affronter la situation et, qui sait, à vous en sortir avec les honneurs!
Avant tout, oubliez la politique de l’autruche, car tenter d’embellir les choses ou refuser de les admettre ne vous avancera à rien, bien au contraire. Vous devez regarder la vérité en face et vous rendre compte de votre
situation. Pour ce faire, dressez un budget qui vous aidera à déterminer où vous en êtes exactement.
Le montant de vos dépenses dépasse celui de vos revenus?
Le fait de prendre conscience que vous êtes surendetté constitue déjà un premier pas dans la bonne direction.
Après le constat, évaluez si vous vous trouvez devant une situation critique ou un simple casse-tête de gestion de finances personnelles.
Une fois que la situation vous apparaît plus claire, passez à l’étape 2.
Cet outil permet de calculer l’ensemble de vos revenus et de vos dépenses, et de dresser un bilan budgétaire sur une base mensuelle.
Pour en avoir le cœur net, effectuez d’abord ce test : Les 7 questions qui en disent long.
L’outil de gestion budgétaire Mon budget, exclusif aux membres des caisses Desjardins, vous permet d’avoir un portrait clair de vos revenus et de vos dépenses.
Lorsque rien ne va plus, ou idéalement avant, demandez l’aide d’un conseiller financier. Ce dernier saura vous guider vers les solutions les plus avantageuses à envisager dans votre cas.
Pour les petits problèmes, le conseiller de votre institution financière peut assurément vous porter assistance. Si c’est un peu plus grave, il vous recommandera possiblement un remède plus énergique, comme une
consolidation de dettes .
La consolidation de dettes consiste, pour l’institution financière, à rapatrier une partie ou tous les emprunts d’une personne pour en faire un seul. L’avantage, c’est qu’on a un paiement unique à faire au lieu de plusieurs.
Les institutions financières sont prudentes face aux demandes de consolidation. Ce recours révèle souvent un problème plus grave que le désir de regrouper ses paiements.
L’institution financière qui accepte un tel dossier assume tous les risques qui, auparavant, étaient répartis entre plusieurs institutions, incluant même, à l’occasion, des cartes de crédit. Ce risque
supplémentaire justifie à lui seul un taux d’intérêt plus élevé que pour un prêt personnel. De plus, le conseiller de l’institution financière doit être certain que le cycle de surendettement
est bel et bien terminé!
Si le problème s’avère vraiment très sérieux, votre conseiller pourrait aussi proposer desmesures de redressement .
Ces mesures peuvent toutefois être radicales. Assurément, vous devriez « couper » toute carte de crédit et fermer les marges de crédit. L’institution pourra aussi demander l’endossement d’une autre
personne (parent ou ami) dans une excellente situation financière.
Enfin, la faillite est une solution qui ne doit être envisagée que dans les cas extrêmes. Elle a pour conséquence d’entacher l’expérience de crédit d’une personne pour plusieurs années. Par la suite,
il devient très difficile d’emprunter auprès d’institutions financières, même 5 à 7 ans après la faillite. Vous pourriez aussi avoir de la difficulté dans une recherche d’emploi éventuelle.
Si la question se résume à diminuer vos paiements, passez à l’étape 3.
Pour voir la liste des organismes de consultation budgétaire associés à unFonds d’entraide Desjardins , consultez les sites Web suivants :
Selon votre situation, il se peut que la meilleure solution consiste à consolider vos dettes dans le but de n’avoir qu’un seul paiement à effectuer.
Une façon courante d’y parvenir est de faire la demande d’un prêt personnel. Un prêt présente pour vous 3 avantages importants :
Vous avez également l’option de communiquer avec vos créanciers, ce qui vous amène à l’étape 4.
N’hésitez pas à prendre les devants et à appeler les personnes et les entreprises envers lesquelles vous avez des dettes.
Cette démarche devrait servir le double objectif de bien informer ces gens et organismes en ce qui concerne votre situation réelle et de tenter de prendre entente avec eux quant au moyen d’en arriver à un arrangement qui
serait à la satisfaction des deux parties.
Sans compter que votre initiative vous évitera vraisemblablement les constants « rappels » que vos créanciers sont tenus de vous faire.
Enfin, vous pouvez leur proposer de limiter vos possibilités de crédit.
L’étape suivante vous guidera vers les meilleures solutions pour utiliser le crédit à bon escient.
En matière de crédit, il est tout indiqué de faire preuve de modération.
Le fait de limiter votre capacité constitue un bon moyen de résister aux tentations et d’éviter de vous endetter davantage.
Quant aux autres cartes, communiquez par écrit avec ceux qui les émettent pour leur faire part de votre intention de mettre fin à votre contrat de crédit.
Une fois la tempête passée, appliquez la stratégie éprouvée qui consiste à utiliser le crédit uniquement en cas d’urgence et de privilégier l’épargne comme pouvoir d’achat.
Autant que possible, réglez en entier le solde de vos comptes avant l’échéance afin d’éviter de payer des intérêts qui viennent accroître encore plus votre endettement.
De cette manière, vous pourrez recommencer à « respirer » et à vous assurer une plus grande tranquillité d’esprit.
Quelles sont vos connaissances et vos compétences financières?
Mon indice  – Budget, dettes, épargnes, assurances… Mon indice 2  – Avez-vous pris vos finances en main? Mon indice 3  – Dépenser, épargner, protéger ses
avoirs…
Que vous soyez épargnant, investisseur averti ou entrepreneur, abonnez-vous à nos infolettres mensuelles qui vous proposent un résumé des meilleurs contenus préparés par les experts de Desjardins.
Les renseignements fournis sur notre site sont présentés à titre informatif seulement et ils ne doivent pas remplacer les conseils d’un professionnel en la matière. Nous vous invitons à
consulter votre conseiller en caisse ou votre directeur de comptes dans un centre Desjardins Entreprises avant de prendre des décisions dans vos placements.
L’information contenue dans cette section ne doit en aucun cas être interprétée comme un conseil ou une recommandation de la part de
Valeurs mobilières Desjardins inc.ou Disnat.
© 1996-2017,
Mouvement des caisses Desjardins.
Tous droits réservés.

probleme financier comment s en sortir
— Menu — Accueil
Prêt personnel entre particuliers
Aide demandeur d’emploi
Interdit bancaire
Quand les dettes s’accumulent, c’est souvent la descente inexorable vers la précarité. Sortir de l’endettement est l’unique solution pour éviter cette fatalité, encore faut-il savoir comment s’y prendre, car l’effacement des dettes ne se fait pas s’en agir. Parmi les solutions possibles pou éviter les problèmes financiers, chercher de l’aide est important, en se rapprochant des associations, d’une assistante sociale, ou de la CAF.
Pour améliorer sa situation financière, il va falloir prendre le problème à bras le corps, et agir avant qu’il ne soit trop tard, surtout dans une période de crise ou le travail se fait rare. Important : il y a toujours une solution à mettre en œuvre, mais il ne faut pas rester sans réagir, la politique de l’autruche étant la pire possible quand on a des soucis d’argent.
Il faut commencer par faire un état des lieux de tout ce que l’on doit, afin de pouvoir évaluer ses capacités à rembourser dans les délais. En face de vos dettes, indiquez les taux d’intérêts de chacune d’entre elles, afin de dresser un ordre de priorité dans le remboursement s’il n’est pas possible de les traiter toutes en même temps.
Il va falloir faire des coupes dans son budget, à moins d’avoir des rentrées d’argent exceptionnelles. Donc, même chose que pour sa liste de dettes, il faut lister ses dépenses mensuelles et voir celles dont on peut se séparer. On peut aussi tenter de renégocier avec ses fournisseurs : changer d’assurance si elle est trop chère (maison et voiture), renégocier son abonnement téléphonique, faire des économies d’énergie, se séparer des dépenses superflues (câble TV…).
Les sociétés de revolving ont un objectif principal : récupérer leur argent, et ne pas courir après les impayés s’il y a d’autres solutions. Ça ne coûte rien d’appeler les services clients et de  demander un taux d’emprunt plus bas, afin de vous permettre de solder vos dettes. Rien ne dit que ça marchera, mais au moins vous aurez essayé.
Nous avons déjà aborder le sujet plusieurs fois sur créditsocial, avec comme volonté première de donner le maximum d’infos sur les solutions existantes, et sur les moyens de les mettre en œuvre. Pour en savoir plus et mettre le maximum d’atouts de votre côté, nous vous conseillons la lecture des fiches conseils suivantes :
Tout le monde connaît la fable de la fontaine sur le sujet, car quand la bise fut venue, la cigale endettée s’en trouva fort dépourvu. Quand la réalité dépasse la fable, il faut ouvrir les yeux et réagir, car les dettes vont s’additionner et impactées fortement la vie de famille. La première chose à faire reste de bien réfléchir avant de souscrire un crédit, et de ne pas écouter ses pulsions quand il s’agit d’acheter une nouvelle voiture neuve par exemple.
Ce genre de conseil peut paraître banal, mais si tout le monde se fixait un budget prêt à ne pas dépasser en fonction de ses ressources, la commission de surendettement aurait moins de travail. De plus, il faut savoir qu’une dette non remboursée dans les délais va entraîner des frais de dossiers, voir des frais d’huissiers qui vont encore venir alourdir la somme totale due.
Attention au net : parmi les achats à prendre avec des pincettes, ceux réalisés sur le net, où la monnaie est totalement dématérialisée, et où il est très facile de cliquer. L’acte d’achat se fait si rapidement que le consommateur ne prend pas tout son temps pour réfléchir, d’autant plus qu’il est souvent possible de payer en plusieurs fois. Sauf que ça + ça…
Rappel du principe : il s’agit de faire un nouvel emprunt auprès d’une autre société qui va permettre de rembourser tous les crédits en cours, et de faire baisser la mensualité global. Toutefois, c’est une solution qui va entraîner de devoir au final plus d’argent, car le rachat de crédit va s’étaler sur une période plus longue pour compenser la baisse des remboursements mensuels. A ne pas mettre en toutes les mains donc, et à réserver aux clients avertis.
Attention : même si les crédits vont être soldés avec le rachat, cela ne veut pas dire qu’ils seront clôturés automatiquement. Pensez à bien fermer tous vos revolving, pour ne pas être retenté un peu plus tard.
Dans les lignes qui vont suivre, nous récapitulons les actions à mettre en place pour que les choses changent, et faire des problèmes d’argent un mauvais souvenir.
Entre celles qui sont indispensables (comme le loyer, encore qu’il soit possible de déménager pour trouver un logement moins cher) et celles qui peuvent être réduites (frais de voiture, achat du dernier iPhone…).
En surlignant les dates de remboursement. Même chose pour les factures mensuelles, du type EDF et téléphone : se remémorer la date de prélèvement afin de les anticiper et de ne pas voir les prélèvements rejetés.
Certaines choses peuvent venir impacter ses ressources, comme un licenciement, une période de chômage, ou une longue maladie. Quand on souscrit un crédit, on y ajoute généralement une assurance, même si cette dernière n’est pas toujours obligatoire. Il arrive que cette assurance couvre les accidents de la vie, donc bien relire ses contrats, et veiller à joindre toutes les pièces justificatives lors de l’envoi des dossiers de prise en charge.
Le conseiller peut avoir à gérer un découvert un peu plus important, ou un refus de paiement. Prenez les devants avant qu’il ne s’inquiète. Contactez le et exposé lui la situation, afin de voir si ensemble vous pouvez mettre en place des solutions temporaires.
Si les difficultés ne peuvent se résoudre qu’avec l’aide de la Banque de France, il faut la contacter pour y retirer un dossier de surendettement (il est également possible de se le procurer sur Internet ou auprès d’associations comme CRESUS). Toutefois, le lancement d’une telle procédure n’exclu pas de stopper totalement de payer ses dettes en attendant une solution.
Le plus important : toujours payer son loyer et ses pensions alimentaires. Pour les crédits en cours, essayer de vous acquitter d’une mensualité, même réduite.
Enfin, ne pas reprendre de nouveaux crédits. Ne riez pas, certains ont besoin qu’on le leur rappelle. Si votre quotidien s’améliore (rentrée d’argent), l’indiquer à la commission afin qu’elle prenne sa décision en connaissance de cause.
Si vous êtes face à une procédure judiciaire (saisie), ne pas oublier d’en informer également la commission de surendettement.
A LIRE AUSSI SUR LES DETTES ET LE CREDIT 
Si le dossier est recevable, un rétablissement personnel sera prononcé, avec ou sans liquidation judiciaire : le but étant de régler les dettes en 8 ans maximum (si on peut rembourser). La conséquence est l’inscription au fichier FICP de la BDF jusqu’à la fin de la procédure de redressement.
La bonne nouvelle, c’est l’assurance de ne pas voir les huissiers débarquer pendant ce laps de temps (sur les dettes comprises dans la procédure).

probleme financier comment s en sortir
Bonjour,J’ai besoin d’aide financière suite à un problème d’argent et pour depression, comment faire ? qui contacter c’est important et pressé. Merci pour vos suggestions en la matière et vos avis. Cordialement Stefi
Quand on a besoin d’aide financiere urgente, il faut s’adresser en premier lieu à son banquier pour voir ce qu’il est possible de faire (crédit à la consommation, rachat de crédit etc). Si ce n’est pas possible, demander une aide à la CAF, voir auprès des associations type Croix rouge ou Restos du coeur, ou encore consulter un conseiller à la Banque de France. Des démarches fastidieuses et longues mais cela vaut le coup. J’ai personnellement pu renégocier mon crédit immobilier en bénéficiant de taux plus avantageux et j’ai même eu un peu de trésorerie.
Comme j’ai besoin d’aide financiere urgente, j’ai décidé de faire des prêts sur gage en gageant le peu que je possède et en espérant que ma situation soit provisoire. J’ai quelques bijoux de famille dont je ne voulais pas me séparer mais il le faut à présent. Mon divorce m’a couté ma qualité de vie, je suis fichée Banque de France et je ne peux donc plus faire de crédits. Je dois rembourser un emprunt immobilier pour payer une maison dans laquelle je ne vis plus. La galère…
Par les forum sur demande d’aide financière, on emmagasine des témoignages de ceux qui partagent ma même galère, mais surtout on reprend espoir par les petites solutions que certains ont activées. En voici une : dans mon village on a mis en place une aide non pas sous forme d’aide financière mais sous forme concrète et matérielle, la commune offre aux plus démunis des bouteilles de gaz.
J’ai des gros problèmes financiers et comment faire pour me sortir de ce mauvais pas, si ce n’est par l’aide humanitaire que me procure l’association caritative du secours populaire. Ils m’ont aidé pour les habits de mes petits, ils m’ont aussi guidée dans mes démarches avec la caf et bien plus encore. Merci à eux.
Face à un gros problème d’argent comment s’en sortir quand on est seule, c’est à cette situation que j’ai été confrontée. Voici comment je m’en suis tirée: l’unique solution d’urgence c’était la mendicité, je m’y suis refusée, alors j’ai eu recours à la croix rouge et au ccas de ma commune. J’ai aussi redoublé d’énergie en trouvant des petits boulots de service aux particuliers, repassage, ménage. Mon propriétaire a accepté plusieurs retard de loyer, j’ai trouvé enfin un ccd temps partiel, je remonte la pente peu à peu, mais c’est pas gagné. Mon message est celui de l’espoir et pas celui du découragement.
J’ai une grosse dette et besoin d’aide pour m’en sortir. Je travaille mais il ne me reste rien à la fin du mois une fois que j’ai payé mes factures et la nourriture. Je dois beaucoup d’argent à la banque pour un crédit revolving dont j’ai abusé en me laissant entrainer par la facilité. Même si aujourd’hui je ne creuse pas davantage le trou, je suis incapable de rembourser. Il me semble qu’il faut que je rentre en contact avec la commission de surendettement mais n’ai je pas d’autres solutions ? Merci de m’aider.
Grâce aux associations humanitaires, on trouve des aides matérielles comme de la nourriture, des produits à moindre prix, des vêtements. Mais qui peut nous aider financierement ? et si possible gratuitement, sans intérêt. J’ai à peine 23 ans et je me retrouve à la fin de mes études sans emploi car sans expérience. Idéalement, j’aimerais monter ma boite mais il me faut un peu de trésorerie pour mener à bien mon projet et avoir de quoi vivre en attendant les premiers bénéfices…
Gwenael, lorsqu’il s’agit d’emprunter pour créer une entreprise, on trouve beaucoup plus facilement de l’aide, le plus souvent sous forme de micro-crédit. Vous pouvez vous adresser pour cela à l’ADIE. Sinon, il existe aussi des plateformes de crowdfunfing (financement participatif) qui permettent de recevoir soit des dons de personnes qui croient en votre projet, soit de trouver des investisseurs qui souhaitent prendre des parts de votre entreprise et vous aider financièrement, soit tout simplement de trouver un crédit remboursable. Si vous avez besoin d’aide pour soucis financier, je vous conseille de commencer par ces 2 pistes. Bonne chance.
Je suis en déprime pour problème d’argent. Et comme ça va avec la maladie, je n’ai envie de rien, je cherche des solutions mais je ne passe jamais à l’acte. Je suis pourtant sous traitement anti dépresseur. Pour l’instant je travaille encore mais ma boite va fermer à la fin de l’année ce qui ne va pas arranger mes finances. Je suis seule et je n’ai pas envie d’en parler à ma famille, je voudrais m’en sortir toute seule mais je n’arrive pas à me booster. Merci pour vos témoignages, je vois qu’il y a des solutions tout de même.
Quand on a la chance de trouver des créanciers pour un prêt d’argent et des personnes pour vous redonner confiance face à la déprime, tout devient moins compliqué. Raymonde tu as de la chance mais, pour moi, qui suis dans le dur, je n’ai guère que le choix d’aller voir les asso caritatives et les services sociaux de ma ville. J’ai un refus de la banque pour mon découvert, je le comble tous les mois parfois au détriment du loyer. Ça craint…
Pour les personnes qui sont plus ou moins soudainement sans revenus, la plupart des solutions ont été évoquées : -Avant tout, communiquer, soit avec ses proches (parents, amis), soit avec son banquier si le dialogue est toujours possible. C’est le plus dur, à cause du tabou que représente l’argent dans notre société, mais ça peut permettre de trouver des aides ponctuelles. -Bien sûr faire appel à l’assistance sociale ou la CAF, qui peuvent également trouver des financements ponctuels. -En dernier recours, bénéficier de toutes les aides d’associations caritatives. Dans tous les cas, lutter contre la honte d’avoir failli à la gestion de son argent. On vit malheureusement dans un monde où l’école ne nous apprend toujours pas à bien gérer un budget.Pour ceux qui ont encore des revenus, même faible, ou pour ceux qui obtiennent des aides ponctuelles, n’hésitez pas à faire appel à un coach financier. L’accompagnement d’un coach reste le meilleur moyen de reprendre la main sur son budget quand la situation n’est pas encore trop grave.
Je suis en galère d’argent et j’en est marre, j’ai un petit bébé de 10 mois, j’ai 20 ans, mon copain ne fait plus d’intérim et moi j’ai un mi-temps. On cherche chacun un travail, mais c’est dur, on est français résidents en Belgique. On a fait une demande d’aide au cpas mais la Belgique ne veut pas nous aider.
Je vous conseille de faire de l’achat – revente, vous n’êtes pas obligé de vendre vos bijoux (après tout cela dépend de la somme d’argent que vous souhaitez rapidement), il existe plusieurs produits que vous pouvez vendre, personnellement je lis beaucoup et je ne regarde pas la tv, donc si vous lisez vous pouvez vous passer de ce genre de produit qui vous distraient. L’achat-revente vous permet de faire des bénéfices facilement et c’est très simple. Ensuite, de suivre des coachs en développement personnel (développement de soi et finance) via YouTube qui propose des vidéos gratuitement. Ils vous feront très utile pour devenir meilleur et remonter la pente.
Je viens exposer mon problème car je ne sais où m adresser ni à qui en parler.Étant en colocation depuis bientôt un an, je fais fasse aujourd’hui à des problèmes financiers, retard facture téléphone, électricité, un découvert et pour couronner le tout la fin de mes droits pôle-emploi….J’avoue m’être laisser dépassée par les événements mais lorsque l’on fait face à plusieurs refus suite à des entretiens, c’est très décourageant. Donc petite dépression..Je ne sais pas à qui m’adresser pour obtenir de l’aide .. et je refuse de mettre mes parents au courant de mes problèmes financiers.. ils en ont déjà assez fait dans ma vie pour moi …Merci d’avance pour vos conseils …
Moi je vous contacte car je dois de l’argent à plusieurs personnes et je dois leur rendre maintenant sauf que je n’ai aucun fond sur mon compte qui est a découvert. Je dois 970e à une personne, 50 à une autre, 100 à une autre, 300 à une autre et ils me les réclament, je ne m’en sors plus. De plus je commence à être en galère au niveau de mes comptes, comment faire s’il vous plait merci ?
SOS, notre couple a des difficultés financières, dettes d’argent. Quelles sont les meilleures solutions possibles pour sortir du gouffre financier ? Ma femme est enceinte et pendant sa grossesse il faut qu’on trouve une solution. Je suis en arrêt maladie pour dépression et comme ça se prolonge j’ai peur d’être licencié. Nous sommes locataires, on n’arrive plus à payer le loyer à cause de traites à payer pour rembourser un prêt à la consommation. Quand le bébé sera là, cela risque d’être encore plus dur. Comment faire ?
De tout coeur avec vous. Je sais à quel point les problèmes d’argent peuvent paralyser et faire peur. Connaissez vous une méthode efficace pour soigner mes problèmes de stress et d’angoisse liés à l’argent ? Cela me rend complètement inactif et du coup je m’enferme dans une situation qui ne fait que s’aggraver. Au chômage, je n’arrive plus à rembourser mon crédit immobilier et je sais que sans travail il n’y a pas de solution qui m’aidera à m’en sortir.
J’habitais en indivision avec mon ami, lui avait payé sa part et moi j’avais un crédit. On se sépare. J’aimerais garder la maison mais je n’ai pas les moyens de lui racheter sa part. Je me demande si la pension qu’il pourrait me verser (ce n’est pas fait) pourrait me servir de caution auprès d’une banque. Je vais devoir aussi racheter soit une part de la voiture soit une nouvelle voiture et sans doute quelques meubles.Comment régler et résoudre définitivement mes soucis financiers suite à une séparation ?
Chacun cherche une solution adaptée à son statut (divorcé, chômeur, malade etc). Je suis étudiant et j’ai besoin d’une aide financière, c’est urgent. Aidez-moi. Je recherche une solution rapide et gratuite. J’en ai marre de galérer financièrement. Je travaille comme serveur dans un bar le week end mais ce n’est pas suffisant. J’ai besoin d’un ordinateur, d’une connexion internet pour pouvoir avancer dans mes études. Je n’ai pas le droit à une bourse mais mes parents ne peuvent pas m’aider.
Max 15 a écrit: J’ai une grosse dette et besoin d’aide pour m’en sortir. Je travaille mais il ne me reste rien à la fin du mois une fois que j’ai payé mes factures et la nourriture. Je dois beaucoup d’argent à la banque pour un crédit revolving dont j’ai abusé en me laissant entrainer par la facilité. Même si aujourd’hui je ne creuse pas davantage le trou, je suis incapable de rembourser. Il me semble qu’il faut que je rentre en contact avec la commission de surendettement mais n’ai je pas d’autres solutions ? Merci de m’aider.
54Gwenael a écrit: Grâce aux associations humanitaires, on trouve des aides matérielles comme de la nourriture, des produits à moindre prix, des vêtements. Mais qui peut nous aider financierement ? et si possible gratuitement, sans intérêt. J’ai à peine 23 ans et je me retrouve à la fin de mes études sans emploi car sans expérience. Idéalement, j’aimerais monter ma boite mais il me faut un peu de trésorerie pour mener à bien mon projet et avoir de quoi vivre en attendant les premiers bénéfices…
Bonne chance et courage. Je lis cela et je suis un peu bouleversé que l’éducation sur l’économie à l’école primaire et secondaire nous laisse tomber. Vivre au dessus de nos moyens est un des plus grands facteurs qui transforme notre argent liquide, en crédit. De plus, notre appétit pour un crédit à la consommation se soulève comme une bulle dans un cola. Premièrement, il faut avoir un revenu plus haut que nos dépenses TOTALES. Si on ne trouve pas de bons revenus, on réduit nos dépenses au maximum. Même si on a 40 ans et on doit vivre avec nos parents, et on recommence à 0. Nos habitudes, nous font mal. SVP… Vivez en DESSOUS de vos moyens, vous serezplus heureux. Une vie minimaliste, porte fruit après quelques années. Je m’en suis sorti après 4 ans disciplinés.
Comment faire face au fin de mois difficile, je suis dans une situation financière très difficile comment s’en sortir, avis forum témoignage ? Si vous avez une solution légale pour arrondir mes fins de mois difficiles merci de me partager votre recette et astuces ! Comment faire face à la galère légalement et rapidement, j’ai besoin d’aide. Donc si vous connaissez une méthode efficace ou que vous avez quelques points stratégiques à me donner, merci.
J’ai un gros problème d’argent qui peut m’aider en urgence ? Je cherche une association d’aide financière loi 1901 ou un organisme qui aide financièrement les personnes en très grande difficulté pécuniaire. J’ai besoin d’aide urgente, comment se faire aider pour payer son loyer quand on est sans argent sans le sous ?
Je suis étudiante et je cherche aide financière entre particulier, qui peut m’aider ou me conseiller dans ma recherche. Je cherche quelqu’un qui peut m’aider financièrement. Ou alors quelle solution me conseillez vous pour faire face à un problème financier quand on est étudiant ? J’ai besoin d’une aide financière d’urgence jeune
Pour une aide financière exceptionnelle d’urgence tu peux contacter le conseil général, la mairie, la cpam, la sécurité sociale et même pole emploi. Contacte les et demande leur le formulaire pour monter ton dossier. Pour les jeunes il existe aussi un fond d’aide aux jeunes (faj), tu peux faire ta demande en ligne sur internet. C’est je pense réserver aux jeunes de moins de 25 ans à toi de voir les conditions d’attribution.
Je m’en sors pas financierement, nous avons des soucis d’argent, notre couple recherche aide financière de toute urgence. Que faire contre les problèmes financiers dans un couple ? Que faire en couple quand on a pas d’argent, avis forum chomage depression ? Comment remonter la pente financièrement le plus vite possible. Nous voulons nous en sortir ma femme et mes enfants. Comment demander une aide financière à la CAF avec le maximum de chance d’avoir une réponse positive.
Bonjour, pouvez vous m’indiquer a qui demander une aide financière exceptionnelle individuelle ? Par avance merci
Nous aussi ici on souffre de gros soucis financiers suite à notre accident de voiture et aux conséquences physiques que cela a engendré. Mon conjoint et moi sommes sans emploi et le truc c’est qu’on ne peut pas prendre n’importe quel job à cause de notre santé … il n’y a que lui qui a des indemnités chômage et on nous a retiré les droit au RSA car il est au chômage et que selon la personne de la caf on donne plus le RSA aux personnes sans emploi … on a tenté un rachat de crédit mais selon eux on n’aide pas les gens avec si peu de revenus, on a tenté l’assistante sociale elle a dit que sans enfant et sans surendettement elle ne pouvait pas aider, qu’on avait qu’a ne plus payer les factures pendant 3 mois comme ça on monterait un dossier de surendettement … La banque ne prête pas aux gens au chômage … bref je n’ai pas besoin d’aide du secours populaire et autre j’ai assez pour me vêtir et manger n’est pas un soucis. C’est payer les facture le problème, payer les soins médicaux car malgré la CMU (certains la refusent donc on doit payer). A vrai dire je ne vois plus quoi faire ah, et bien sûr, notre voiture a rendu l’âme hier après 6 ans de loyaux services mais sachant qu’elle a 21 ans et 350 000 km au compteur, la réparer ne fera que jeter de l’argent (qu’on n’a pas) par la fenêtre …donc ilo faut changer de voiture… c’est la panade totale … je suis la reine de la débrouille mais là franchement je ne vois pas.
Étant actuellement séparé, j’ai accumulé plusieurs crédits à la consommation pour m’en sortir, mais je suis arrivé à un stade où je n’y arrive plus, une fois mes factures payées il ne me reste que 100 euros mais cela ne suffit pas. J’ai fais appel à plusieurs banques pour un rachat mais toutes mes demandes sont refusées, j’ai pourtant un travail fixe, j’ai peur de me retrouver fiché à la banque de France, surtout que je n’ai jamais eu de retard de paiement mais je crains que cela risque de s’empirer, comment puis je faire pour m’en sortir ? merci.
Je suis en galère, je me sépare de mon conjoint car il boit et je dois trouver un logement. Je travaille mais en cdd, comment faire pour avoir une location sachant que je touche 1200 euro et les loyers pour un studio sont minimum de 600 euro sachant qu’il y a les charges et autres factures… urgent, merci de m’aider, je souffre de solitude face à mes difficultés et j’ai envie d’en finir avec cette souffrance.
La dépression soudaine et l’argent qui vient à manquer sont-ils d’un côté la cause et de l’autre la conséquence de mes soucis financiers ? Bref, je remonte la pente des 2 côtés !!! après plusieurs mois de galère. Un prêt de la caf, un accompagnement psychologique et une aide financière par mes parents et j’ai l’impression de revivre. Voici mon témoignage pour te remonter le moral et te dire que l’espoir et l’environnement sont essentiels dans ces périodes où tu connais des fins de mois très difficiles.
Je vous écris car j’ai actuellement mon compte dans le rouge de 750 € pour un découvert autorisé de 500€ . Malheureusement suite à mon divorce et à la panne de ma voiture . Je me suis endenté à hauteur de 7000€ . Par contre avec ma paye il me reste 300 euros pour l’essence et la nourriture . Etant seul cela me permet de pouvoir vivre normalement malgré les crédits (4 en cours dont 2 à 500 euros) . Je vous avoue que j’ai jamais eu de soucis financier avant mais depuis mon divorce tout s’enchaine . Malheureusement suite au dépassement de mon découvert , même demander une augmentation de 500€ à des organismes est difficile .Avez vous des idées ou des organismes qui pourraient trouver avec moi une solution afin de stabiliser ma situation . Merci par avance pour vos réponses.
J’ai besoin de conseils. Voilà je suis endetté de plus de 43000€ pour des crédits à la consommation. J’ai un crédit immobilier aussi à rembourser. Je n’arrive plus payer mes dettes donc, du coup, j’ai effectué un regroupement de crédit le mois dernier que je vais commencer à rembourser le mois prochain. Avec ce regroupement, il doit me rester 500€ pour vivre sachant que je suis en couple. Je pensais que ça allait m’aider mais je me rends compte que même avec ça je n’y arriverais pas. Je limite déjà tout (alimentation, pas d achats inutiles). Cette vie me tue à petit feu chaque jour. Je stresse, je ne dors plus Et je mange mal. Je sais vraiment plus quoi faire. Mon conseiller à la banque ne peut plus rien faire pour moi qu’il m’a dit.
Pour avoir une voiture, il existe les autos du coeur, il faut faire une demande de dossier que vous montez avec votre assistance sociale.
Avez-vous pensé au financement participatif qui pourrait vous aider surtout pour rembourser votre prêt maison ?
Powered byphpBB© 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par:phpBB-fr.com|phpBB SEO
FAQ

L’équipe du forum
Contact
Supprimer les cookies du forum
Politique de cookies

Mentions légales

»
Dernière réponse le 11 Juin 2017, 13:55

probleme financier comment s en sortir
Vous êtes ici : Accueil / Gros problèmes d’argent ? Comment s’en sortir rapidement / Coaching / Gros problèmes d’argent ? Comment s’en sortir rapidement
Publié par :Raphaëlle 7 décembre 2015.
Nous utilisons des cookies sur ce site, ils nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Ok
Dans cet article, je vous explique comment je me suis sorti, il y a un peu plus d’un an, d’une situation personnelle, professionnelle et financièrement très compliquée. J’explique la réflexion que j’ai eue pour m’en sortir et vous montre que faire un emprunt peut vraiment, certaines fois, vous sauver et vous donner la possibilité d’avancer vers un projet meilleur.
Lisez bien mon histoire, car je pense que beaucoup de personnes aujourd’hui peuvent se retrouver dans la situation que j’ai vécue. Vous pouvez également en parler avec moi en séance de coaching si vous souhaitez que nous trouvions ensemble des solutions à vos problèmes. Je suis à votre disposition et ai l’expérience nécessaire pour vous aider à prendre un nouveau départ. Pour réserver une séance de coaching:cliquez ici
Si vous le souhaitez, voilà deux sites qui vous permettront de simuler une demande de crédit si vous êtes dans une urgence extrême.
Je vais vous parler de mon expérience personnelle et de ce qui m’est arrivé il y a quelques années quand j’étais encore ingénieur du son autoentrepreneur et que ma situation financière est devenue à un moment désastreuse. Je vous explique le contexte, et aussi quelle solution j’ai trouvé pour m’en sortir !
Mon business d’enregistrement de voix off ne me permettait pas de gagner beaucoup d’argent. La situation était toujours très tendue et rien ne me permettait de mettre de côté. Encore pire, lorsque qu’un mois était moins bon qu’un autre, je n’avais aucune solution qui s’offrait à moi et je devais piocher dans l’argent mis de côté pour payer mes cotisations sociales pour pouvoir au moins sauver l’essentiel et payer mon loyer.
Lorsque un mois d’octobre, je me suis retrouvé avec un compte en banque à découvert de 1000 euros, un appel de cotisation de 2000 euros du RSI, et aucune solution pour me payer un salaire, car un client ne voulait pas me payer le travail que j’avais fait. Je me suis rendu compte que j’étais arrivé au fond. Non seulement je n’allais pas pouvoir payer mes impôts et donc m’attirer des ennuis, mais en plus, j’allais sans doute perdre mon logement donc ma capacité à travailler. ( Car c’est dans ce logement que j’effectuais mes enregistrements audios et que je faisais mes prestations facturées à mes clients ).
Il fallait que je trouve une solution, et vite. Voilà les questions que je me suis posées et auxquelles j’ai cherché des solutions.
De combien d’argent avais je besoin maintenant pour repartir ? En calculant, je suis arrivé à la somme de 7000€.
Comment pouvais je obtenir une telle somme rapidement ?
– Un nouveau contrat ? Cela aurait pris trop de temps et en plus mes factures ne dépassaient pas souvent les 500€. Et aussi, la demande était faible.
– Demander à un proche de me prêter cette somme ? Ce n’était pas possible, car personne ne voulait.
– Commencer un nouveau travail ? Cette solution, je l’ai prise et développée sur des mois pour me reconvertir et avoir une situation professionnelle plus solide. Mais cette solution ne me donnez pas 7000 euros d’un coup.
– Faire un emprunt à la banque ? Cette solution me paraissait la plus viable même si cela m’ennuyé beaucoup de m’endetter. Mais en même temps, je n’avais pas le choix, c’était une question de survie.
Le nouveau problème qui se posait maintenant était, est-ce que ma banque va bien vouloir me prêter 7000 euros sachant que ma situation financière était catastrophique.
Avant de prendre rendez-vous, j’ai préparé un dossier expliquant mon plan sur 6 mois à un an pour expliquer mon “plan de redressement“ personnel. Il fallait absolument convaincre ma banque de m’accorder ce prêt. Et en même temps, ce dossier me permettait de voir plus clair dans ma situation.
Je vous explique un peu ma réflexion du moment. Grâce avec ce plan de redressement, je me suis rendu compte que mon activité d’ingénieur du son n’était plus viable et que je n’arriverais plus à en vivre convenablement. Que si je continuais à faire ce travail, les problèmes d’argents continueraient. J’ai compris que la demande autour de mon activité était faible, et qu’une bonne partie de la profession avait pour mauvaise habitude de payer ses prestataires avec beaucoup de retard. Ce qui amenait continuellement des problèmes de trésorerie. C’est à partir de cette réflexion que j’ai intégré dans mon plan de redressement l’objectif de changer progressivement de métier sous 6 mois pour aller vers un métier du web.
Mon plan était donc le suivant. Faire un emprunt pour rétablir une situation financière saine et me donner le temps de me reconvertir sérieusement dans une activité qui me donnerait stabilité dans le travail et la rémunération.
J’ai pris rendez-vous avec ma banque et malgré ce dossier, l’emprunt a été refusé. Ce fut un énorme coup dur, car je ne savais plus comment faire.
La dernière solution était de regarder les crédits en lignes. J’avais un apriori très mauvais sur ceux-ci, car j’avais toujours entendu dire que ces sociétés prêter facilement, mais à des taux énormes et il était très difficile de rembourser après.
Cependant, encore une fois, je n’avais pas le choix. J’ai donc commencé à chercher et là j’eu une réelle surprise en faisant mon étude de comparaison des différents organismes.
Ils étaient tous moins chers que ce que ma propre banque me proposait. Quasiment 2 fois moins chère. Et je pouvais étaler mon remboursement sur le temps que je voulais. Ce qui m’offrait la possibilité de respirer.
J’ai donc fait une demande chez l’organisme le moins cher et attendit leur réponse en croisant les doigts pour que l’emprunt soit accepté.
Il le fut et l’argent fut viré sur mon compte au bout de 3 jours. Je pus payer mes impôts, rembourser mon découvert et payer mon loyer. Et surtout, je me suis laissé le temps pour pouvoir lancer ma nouvelle activité de webmaster.
Aujourd’hui, ma vie a totalement changé, car j’ai du travail régulièrement et j’aime mon nouveau métier. Je ne dois pas d’argent aux impôts et n’ai jamais eu de loyers de retard. Je rembourse toujours mon crédit, mais comme avec mon nouveau métier, mes revenus sont plus stables, cela n’est pas difficile.
Si vous êtes dans une situation semblable à la mienne il y’a quelque temps. Vous pouvez vous inspirer de ce que j’ai fait, car pour moi, ça a marché. Mais faites attention, car il faut être sérieux et déterminé dans ce genre de démarche. L’emprunt bancaire ne doit vous servir uniquement à vous sortir d’une situation désespérée et à vous aider à vous redresser. N’empruntez pas pour faire flamber votre carte bleue dans un magasin. Ce n’est pas le but.
Si vous le souhaitez, voilà une liste d’organisme ou vous pouvez simuler ou demander une demande de crédit en ligne.
Je vous souhaite bon courage dans vos démarches.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*

probleme financier comment s en sortir

Gros problèmes financiers … où trouver de l’aide ?
 Sujet :Gros problèmes financiers … où trouver de l’aide ?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Je crois qu’il y a beaucoup de confusion dans votre réponse!! D’abord la trésorerie n’est pas obligatoire mais il est utile de prévoir ….l’imprévisible!! donc dans certains cas une réserve peut permettre de faire face à une difficulté, et ensuite quand nous faisons un regroupement de crédits nous ne le proposons JAMAIS sous forme de revolving mais bien en crédit amortissable, justement pour diminuer les charges de nos clients.
Message édité par carachoupy le 10/01/2010 à 13:20:03
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Le débat est intéressant. Le rachat de crédit est peut-être une solution de facilité quelque part, car le dossier de surendettement est long à se mettre en place d’après ce que j’en ai lu. Mais à terme cela semble être une solution plus sécurisante à mon goût. > CARACHOUPY : tu parles de clients que fais-tu comme métier si ce n’est pas indiscret ? >CREDITHOMME : les courtiers je ne connais pas bien, j’ai consulter un cabinet lorsque j’ai cherché un crédit immobilier et je n’ai pas trouvé la nana très imprégnée dans mon dossier. Il faut dire qu’avec mes problèmes de santé s’est posé la question de l’assurance. Et ça a du la saoulé de faire les démarches …Je cherche à savoir si ma situation est résolvable ou si vraiment je suis dans une merde noire (pardonnez moi l’expression). Je me suis renseignée sur les asso et autres, susceptibles de m’apporter conseil et soutien, et je vais prendre contact avec le CCAS de ma ville dès lundi. Merci pour vos « éclairages » en tout les cas.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
S’il me faut un questionnaire de santé je suis dans la mouise … Et j’ai pas trop envie de recevoir de nouveau les papiers des assurances me disant que statistiquement je risque de crever avant le remboursement de mon prêt … La surprime j’y crois pas étant donné qu’on me l’a refusé pour le prêt immo, ce sont mes parents qui sont caution pour ce prêt là …
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Le débat est intéressant. Le rachat de crédit est peut-être une solution de facilité quelque part, car le dossier de surendettement est long à se mettre en place d’après ce que j’en ai lu. Mais à terme cela semble être une solution plus sécurisante à mon goût. > CARACHOUPY : tu parles de clients que fais-tu comme métier si ce n’est pas indiscret ? >CREDITHOMME : les courtiers je ne connais pas bien, j’ai consulter un cabinet lorsque j’ai cherché un crédit immobilier et je n’ai pas trouvé la nana très imprégnée dans mon dossier. Il faut dire qu’avec mes problèmes de santé s’est posé la question de l’assurance. Et ça a du la saoulé de faire les démarches …Je cherche à savoir si ma situation est résolvable ou si vraiment je suis dans une merde noire (pardonnez moi l’expression). Je me suis renseignée sur les asso et autres, susceptibles de m’apporter conseil et soutien, et je vais prendre contact avec le CCAS de ma ville dès lundi. Merci pour vos « éclairages » en tout les cas.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Le rachat de crédit n’est pas la solution de facilité!! On fait l’analyse compléte de la situation de chaque client et si la balance bancaire est négative il y aura refus (les préteurs ne prennent pas de risques!!) de même que sont analysés les revenus le reste à vivre etc etc. Par contre à mon avis le dossier de surrendettement est LA solution de facilité!! le client a utilisé (et abusé???) des crédits et on efface une partie de ces crédits, il ne faut pas s’étonner qu’ensuite le bénéficiaire d’un plan ne puisse  trouver un nouveau crédit lorsque sa situation s’est améliorée!! Le rôle du courtier est de prendre en compte la situation globale de chaque client et de trouver la meilleure solution, quitte à suggérer le plan de surrendettement si nécessaire.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message cité 1 fois Message édité par petitebouille le 11/01/2010 à 10:30:44
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Bonjour, Mon crédit court sur 25 ans. Et les assureurs n’ont pas voulu prendre de risque à nouveau, ce que je peux comprendre. Mais quelles solutions avons-nous (moi j’ai des parents qui ont pu se porter caution mais ce n’est pas le cas de tout le monde), si nous ne pouvons pas acheter, je suis seule, un seul revenu pour faire face à toutes les dépenses quotidiennes (mal gérées en plus), et payer un loyer dans ses conditions c’est super difficile, je l’ai fait pendant 5 ans, et je me suis ruinée, même pour un appart pas plus grand qu’un placard ! Aujourd’hui j’estime de part ma maladie d’avoir le droit à une qualité de vie meilleure, j’entends par là, vivre dans un appartement confortable sans trop me ruiner. Reste mes antécédents de mauvaises gestion qui me poursuivent …
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par LiletteIsBack le 11/01/2010 à 10:55:13
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message cité 1 fois Message édité par petitebouille le 11/01/2010 à 12:15:38
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
J’avais honte d’aller en parler à mon conseiller financier, mais là je crois que je n’ai plus d’autres choix … Merci beaucoup en tout cas. Je parcours depuis cet après-midi le forum, je ne suis pas la seule, beaucoup arrive à s’en sortir, ça me donne du courage. Mais je reste en colère contre cette société qui nous pousse à la consommation et qui nous enfonce petit à petit … Je sais que je suis entièrement responsable de ma situation, mais quand on est jeune on vit sans penser au lendemain. Je suis fachée contre moi. Merci pour ton aide
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Merci de me soutenir Little, je ne suis pas spécialement fière de ma situation et de ce qui m’y a amené. La convention AERAS est un joli leurre, je l’ai contacté. En fait elle n’est là que pour obliger les assureurs à motiver leur refus, une réponse par courrier de leur médecin expert justifiant la décision. Ca aide beaucoup, surtout psychologiquement. Quant à la caution, oui c’est un partenariat étroit avec les personnes impliquées, mais comment faire autrement … Le rendez-vous avec mon conseiller est pris pour demain.  Ca me soulage quelque part.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
bonsoir je me permet de vous écrire car la je suis a bout car pour la fin de l’année je me retrouve avec un découvert de plus qui est prévu car je doit payer ma taxe foncière suivis des prélèvement habituels et ce n e’est pas la première fois ça me rend malade j’ai qu un salaire pour quatre ma femme aimerais m’aider mes ne trouve pas d’emploi elle désirerais finaliser sa micro entreprise mais sans argent c’est pas réalisable j’ai déjà demander a mes parents de l aide ils ont pu le faire pendant un temps mais maintenant que mon père et a la retraite il ne peut plus je doit avoir un RDV avec ma conseillère pour trouver des solutions mais je pense pas en avoir certains me dirons que je suis défitiste mais je suis comme ça depuis le premier découvert que j ai eu le jour de mon accident quand l assurance maladie avais oublier de me payer je suis désolé de raconter ma vie mais j en pleure de me retrouver dans cette situation même si il y a plus grave que ça c’est peut être pas le bon forum mais après avoir lu ce forum j’ai eu envie d écrire bonsoir
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
bonsoir je me permet de vous écrire car la je suis a bout car pour la fin de l’année je me retrouve avec un découvert de plus qui est prévu car je doit payer ma taxe foncière suivis des prélèvement habituels et ce n e’est pas la première fois ça me rend malade j’ai qu un salaire pour quatre ma femme aimerais m’aider mes ne trouve pas d’emploi elle désirerais finaliser sa micro entreprise mais sans argent c’est pas réalisable j’ai déjà demander a mes parents de l aide ils ont pu le faire pendant un temps mais maintenant que mon père et a la retraite il ne peut plus je doit avoir un RDV avec ma conseillère pour trouver des solutions mais je pense pas en avoir certains me dirons que je suis défitiste mais je suis comme ça depuis le premier découvert que j ai eu le jour de mon accident quand l assurance maladie avais oublier de me payer je suis désolé de raconter ma vie mais j en pleure de me retrouver dans cette situation même si il y a plus grave que ça c’est peut être pas le bon forum mais après avoir lu ce forum j’ai eu envie d écrire bonsoir
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
bonsoir je me permet de vous écrire car la je suis a bout car pour la fin de l’année je me retrouve avecun découvert de plus qui est prévu car je doit payer ma taxe foncière suivis des prélèvement habituels et ce n e’est pas la première foisça me rend malade j’ai qu un salaire pour quatre ma femme aimerais m’aider mes ne trouve pas d’emploi elle désirerais finaliser sa micro entreprise mais sans argent c’est pas réalisable j’ai déjà demander a mes parents de l aide ils ont pu le faire pendant un temps mais maintenant que mon père et a la retraite il ne peut plus je doit avoir un RDV avec ma conseillère pour trouver des solutions mais je pense pas en avoir certains me dirons que je suis défitiste mais je suis comme ça depuis le premier découvert que j ai eu le jour de mon accident quand l assurance maladie avais oublier de me payer je suis désolé de raconter ma vie mais j en pleure de me retrouver dans cette situation même si il y a plus grave que ça c’est peut être pas le bon forum mais après avoir lu ce forum j’ai eu envie d écrire bonsoir
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
j’ai quelque truc que j envisage de vendre et puis faire des extra je cherche mais je sais pas si le pole emploi en propose mathilde je suis propriétaire et déjà a découvert après calcul je risque d être après mon découvert même si ma conseillère a bloqué des prélèvement et le seul rdv que je peut avoir c’est le 29 décembre ce qui est très loin du coup moi qui voulais fêter le nouvel an j ai même plus envie
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
tous à commencé en 2013 après un grave accident et depuis j ai du mal a remonter la pente autant financier que moralement car hier soir une longue discussion avec femme a eu lieu et elle m’a bien fait comprendre que jetais plus le même mais là on sort du sujet en fait mauvaise gestion pourtant je fait pas d extras et dieu sait que j aimerais en faire avec ma femme en plus j’ai découvert des prélèvements type cetelem sur le deuxième compte alors que j’ai pas de crédit en cours il y a de quoi péter un câble j’ai aussi un problème au niveau du taf qui j ais l impression que ma paye diminue au lieu d’augmenter je doit aller voir mon patron mais vu que c’est pas facile en ce moment de parler je vais tenter quand même
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Annonces L’aspirateur en folie Actualités Actualités : politique Le coin militant Les mariées de l’année Mariage Banque Démarches administratives Divorce Impôts Justice et droit Nuisances sonores PACS, union libre Retraite Scolarité, éducation Travail Astuces pour la maison et le linge Bâtir ou retaper sa maison Bricolage Décoration Jardinage Préparer Noël Astuces et conseils : les petits gestes pour la planète Bonnes adresses bio Covoiturage Economies d’énergie – Energies renouvelables : Solaire, Eolien Matériaux écologiques (Maison écologique) Pollution atmosphérique Produits toxiques Recyclage et tri des déchets Tourisme vert Acheter et vendre sur Internet (LeBonCoin, PriceMinister, EBay) Informatique, photos, vidéo, MP3 Internet & réseaux sociauxMobiles et opérateurs Automobile Permis de conduire Voyages Activités pour enfants Cinéma, télé, livres, musique Collections, hobbies et activités manuelles Vin, oenologie Forum libre vie pratique

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand
forum francophone
ne culpabilise pasça ne sert à rien on est tous passé par des moments de galere ou alors ceux qui n y ont pas eu droit vont y passer avec la crise alors conseils: primo il faut regler le plus urgent, demander une remise de dette aux impots(ça marche!) ensuite négocier avec eux un étalement ensuite tes credits tu les paie à ton rythme mais ne laisse pas un mois sans les payer que peuvent ils faire puisque tu paies???? allez courage ils ne vont pas te ruiner ta vie il y a d autres choses plus graves courage et puis releve toi allez tu gagnes bien ta vie tu vas t en sortir mais plus de credits hein promis? bisoussssssssss
petite bouille ne te justifie pas aupres de personne personne ne va payer pour toi ne te laisse pas juger c est inadmissible que chacun se regarde avant de jugerallez courage tu vas y arriver avec des petits boouts de ficelles, des calculs, des restrictions mais tu vas y arriver
Bonsoir, As tu des objets à vendre, des extras le week end ???
Tu peux aller sur le forum argent budget Tu pourras y détailler ton budget des les autres te conseilleront sur les prélèvements ou économies que tu pourrais faire. Bon courage
Voir une assistante sociale, peut être? Je suppose que tu est propriétaire de ton logement, puisque tu dois payer une taxe foncière (tu es un peu en retard sur le coup). Je n’ai pas compris si tu étais déja en découvert, ou si tu allais y passer avec les prélèvements à venir. Je te conseille de prendre RDV au plus vite avec ta conseillère. Sinon, en plus des frais pour opérations débitrices, il est possible que tes prélèvements soient rejetés (soit encore des frais).
En dernier recours tu as le dossier de surendettement … Qu’est ce qui t’a mis dans la mouise à ce point ?
Ne te laisse pas abattre ! Si tu as des prélèvements cetelem alors qu’aucun crédit en cours tu fonces directement à la banque et tu fais stopper tout ca et tu contactes l’organisme pour leur demander des explications Et va voir ton patron remonte la pente
Plan du site
Plan de la rubrique santé
Santé
Médicaments
Psychologie
Nutrition
Beauté
Mode
Forme
Sexualité
Recettes
Environnement
Guide santé
Encyclopédie médicale
Atlas du corps humain
Dictionnaire médical
Analyses médicales
Examens radio
Guide
maternités
Guide
thalasso
Urgences
Communautés
Forum
Club Doctissimo
Chat
Lagardère
Lagardère Entertainment
Ticker
Carte de voeux
Mini-sites
Saint-Valentin
Noël
Fête des mères
Soldes
Index
Santé Index 1
Santé Index 2
Santé Index 3
Santé Index 4
Index Médicaments
Index Grossesse
Index Bébé
Index Nutrition
Index Beauté
Index Forme
Index Psychologie
Index Hommes
Index Sexualité
Index Environnement
Index Mode
Services
Recherche
Newsletter
News
Santé des voyageurs
Météo
Prénoms
Les grands dossiers santé sur Doctissimo
Arrêter de fumer
Dents
Diabète
Cancer
Cholestérol
Grippe A
Mal de dos
Mal au ventre
Obésité
Régime
Rhumatismes
Stress
Vastarel
Qui sommes-nous ? |Recrutement |Contacts |Espace Annonceurs |Doctissimo en page de démarrage |Doctissimo dans vos favoris |Charte d’utilisation |Notice légale ©Doctissimo

probleme financier comment s en sortir

Le surendettement, comment s’en sortir ?
Accueil»
Banque / Budget / Argent» Le surendettement, comment s’en sortir ?
DGAE
Bâtiment des Affaires Economiques
Fare ute . BP 82 . 98713 Papeete
Tahiti . Polynésie française
Téléphone :+689 40 50 97 97
Télécopie :+689 40 43 44 77
eMail : dgae[at]economie[dot]gov[dot]pf
Manié avec précaution, le crédit est un instrument utile et parfois nécessaire.
Toutefois, le crédit impose des dettes qu’il est souvent difficile de rembourser.
Pire encore, le crédit produit un faux sentiment de bien être qui peut conduire à des situations de surendettement.
On estime généralement que l’endettement d’un ménage ne doit pas dépasser le 1/3 de ses revenus. En effet, au-delà de 33% d’endettement, des difficultés financières peuvent survenir, notamment à la suite d’un « accident de la vie » imprévu (longue maladie, perte d’emploi…).
Vous devenez surendetté, quand vous n’arrivez plus à faire face à l’ensemble de vos charges (factures, dépenses alimentaires,…) et aux remboursements de vos emprunts.
Le surendettement est souvent lié aux accidents de la vie. Ce surendettement dit « passif » est une situation malheureusement de plus en plus courante et qui peut arriver à tout le monde : une dépense supplémentaire imprévue (réparation, véhicule à changer), une baisse de revenus due à un accident de la vie (chômage, séparation, divorce, maladie, accident, décès) ou tout simplement des revenus insuffisants pour couvrir les dépenses de la vie courante.
Le surendettement peut également naître des multiples tentations dont font l’objet les consommateurs de la part des différents commerces.
L’addition, parfois inconsciente de plusieurs petits crédits finit par grever le budget de certains ménages, et les faire basculer très rapidement dans une spirale dont ils ne peuvent plus en sortir seuls. Il s’agit alors de surendettement « actif ».
Pour résoudre un problème d’endettement, il faudra souvent dans un premier temps, changer son mode de vie (réduire les dépenses). Si vous êtes surendetté :
Si malgré vos efforts, la situation ne s’arrange pas, vous avez la solution de faire un rachat de crédits. Il y a beaucoup d’offres dans ce domaine.
C’est simple, la banque vous propose un prêt du montant global de vos dettes, dans certains cas vous pouvez même avoir un peu plus, ce qui vous permet d’ avoir un peu d’argent d’avance pour les coups durs, les mensualités sont beaucoup moins élevées,mais attention, le temps de remboursement est d’autant plus rallongé . Ceci vous permet de repartir avec un seul crédit, et une mensualité adaptée à votre budget.
Dans tous les cas,réagissez viteet soyez présents aux convocations qui vous sont adressées. Ne faites pas le mort.
Il se peut que votre créancier laisse passer quelque temps avant de réclamer, mais il finira bien par se manifester. Tôt ou tard, il faudra payer.
Si vous laissez traîner, vos dettes peuvent se grossir d’intérêts et de pénalités diverses. Alors, mieux vaut payer le plus tôt possible .
Souvenez vous que dans la plupart des cas, le créancier ne vous veut pas de mal. Il cherche simplement à récupérer ce qui lui est dû . Afin d’éviter un procès, et avant de faire appel au juge,recherchez toujours un accord à l’amiable . La réussite de ces négociations dépend :
Si votre compte est débiteur (en rouge), discutez-en calmement avec votre banquier. Prévenez-le de vos difficultés et tentez de trouver une solution satisfaisante pour les deux parties. S’il s’agit d’une facture impayée, rendez visite à votre créancier ou écrivez lui pour lui expliquer la situation.La moindre des choses que vous pouvez faire est de le tenir au courant de vos difficultés et de vos intentions. En cas d’échec de négociation avec vos créanciers , vous avez la possibilité de demander au juge un report et/ou un rééchelonnement de vos dettes. Vous devez alors lui adresser un courrier en y joignant tous vos justificatifs. Faites-vous aider par un service social.
Si vous ne comprenez pas ce qu’on vous réclame, demandez des explications, faites faire des vérifications. Il se peut que vous soyez victime d’une erreur. Apportez lespreuvesde ce que vous avancez.Surtout,conservez les témoignages et documents concernant votre affaire .
Avant qu’il ne soit trop tard, n’hésitez pas à parler de vos problèmes aux organismes compétents (service social, commune, syndicat ou association, direction générale des affaires économiques,…).
Pour que l’on puisse vous apporter une aide efficace,mettez à la disposition de la personne qui vous conseille (assistante sociale, agent administratif) tous les documents nécessaires à l’instruction de votre dossier .
Décrivez précisément votre problème , essayez de raconter dans l’ordre, en commençant par le début. S’il y a plusieurs problèmes, efforcez vous de ne pas tout mélanger.
Essayez de répondre aux questions suivantes :
Dans certains services (CPS, direction des affaires sociales…), une aide matérielle pourra vous être accordée, mais on attend de vous un comportement responsable.Vous devez collaborer avec ce service et surtout ne pas aggraver votre situation entre temps .
Enfin,n’attendez pas que l’on prenne des décisions à votre place . Parfois, la solution s’imposera d’elle même, mais il peut exister différentes combinaisons. Les services sociaux peuvent vous conseiller, vous informer sur les conséquences éventuelles de certaines décisions, mais c’est à vous de choisir et d’assumer vos décisions.
Si vous avez tenté toutes les possibilités ci-dessus et que vous n’avez pas pu arriver à une solution (rachat de crédit impossible, négociations avec les créanciers impossibles ou infructueuses,…), vous avez la possibilité de déposer un dossier auprès de la commission de surendettement. Celle-ci peut vous aider à trouver une solution pour le paiement de vos dettes.
La commission de surendettement, dont le secrétariat est assuré par l’IEOM, examine les situations des personnes physiques de bonne foi qui sont dans l’impossibilité manifeste de faire face à leurs dettes non professionnelles exigibles et à échoir. Cette personne physique peut être le débiteur ou la caution du débiteur.
Pour en savoir plus sur la commission de surendettement et télécharger le formulaire de déclaration de surendettement :http://www.ieom.fr/polynesie-francaise/particuliers-89/gestion-du-surendettement-1157.html
21 rue du Docteur Cassiau – Papeete

probleme financier comment s en sortir
L’Objectif de ce Blog : Aider un maximum de personnes à ne plus jamais finir le mois en négatif ! BONNE VISITE
Envie de commencer à gérer votre budget comme je l’ai fait ?
Cliquez ici
Envie de commencer à gérer votre budget comme je l’ai fait ?
Cliquez ici
Envie de commencer à gérer votre budget comme je l’ai fait ?
Cliquez ici
Envie de commencer à gérer votre budget comme je l’ai fait ?
Cliquez ici
Envie de commencer à gérer votre budget comme je l’ai fait ?
Cliquez ici
Envie de commencer à gérer votre budget comme je l’ai fait ?
Cliquez ici
Envie de commencer à gérer votre budget comme je l’ai fait ?
Cliquez ici
Nicole – Protectrice de porte-monnaies 💰 dit :
Nicole – Protectrice de porte-monnaies 💰 dit :
Nicole – Protectrice de porte-monnaies 💰 dit :
Copyright © 2017. Theme: Creative Blog byBishal Napit . Powered byWordPress .
Janvier 2013, je n’ai plus le force d’ouvrir mon courrier, je ne reçois que des factures et des rappels de factures. Impossible d’y voir clair, je n’en peux plus, je suis au bout du rouleau !
Comment faire pour m’en sortir ? Qu’est-ce qui a fait que je me retrouve pour la première fois de ma vie dans une telle situation financière ? Pourquoi n’ai-je pas vu venir la catastrophe ? J’ai pourtant un diplôme de comptable c’est honteux ! J’ai envie de pleurer, de partir loin pour fuir les huissiers qui s’arrachent ma voiture, mes meubles.
Cette histoire est la mienne. Et pourtant, je sais que je ne suis pas la seule dans cette situation. Ce que j’ai ressenti, d’autres l’ont également ressenti. Mesfinances personnelles sont le témoignage de ma personnalité  ! Ellesdévoilent mon incapacitéà être autonome et à me prendre en charge correctement. En tout cas, c’est ce que je crois que l’on pensera de moi si je dévoile ma banqueroute financière aux autres.
Alors, je me tais, je fais semblant, je fais « comme si ». Je feins une vie tranquille, le sourire aux lèvres comme si tout allait bien.
Normal, j’habite une belle maison, elle donne l’impression (l’apparence) aux autres que je suis assez riche pour me la payer ! Je suis fière de l’extérieur, mais si honteuse et malheureuse de l’intérieur.
Les mois passent et je me retrouve endettée au-delà de ce que je ne pourrai jamais rembourser !
Non ! Rien ne vient remplir mon compte en banque, mesfinances personnelles sont toujours dans le rougeet je me referme sur moi-même de plus en plus. Je ne sors plus de chez moi (je suis fauchée), il faut que j’assume mes enfants, mon loyer, la nourriture, … Desfinances personnelles difficiles à gérer au quotidien .
Ni la loi de l’attraction, ni mes blogs, ni la location de chambres d’hôtes ne me permet d’entrevoir une sortie positive sur mes finances personnelles.
MON MONDE VIENT DE S’ÉCROULER, JE N’AI AUCUNE SOLUTION !
Je sortais d’une histoire de cœur qui n’avait rien arrangé, un profiteur qui vivait sur mon compte et qui ne travaillait pas, ni ne cherchait à travailler. Un « gigolo » en quelque sorte. Mais je l’aimais. En tout cas, c’est ce que je croyais. Comment peut-on aimer un être qui profite, qui n’offre rien de lui-même, même pas un tout petit peu de tendresse ? Je pourrais écrire tout un roman sur cette unique histoire de cœur, mais à quoi bon, elle n’en valait pas la peine.
En ajoutant à cette histoirela déroute de mes finances personnellesla conséquence est grave : faire de moi, la personne la plus désœuvrée au monde. La personne qui ne croit plus en rien. La personne qui se donne une « apparence » alors qu’au fond d’elle-même elle pense ne rien valoir.
Impossible, penseront beaucoup. Difficilement, affirmeront d’autres. En cherchant de l’aide conseilleront aussi ceux-là !
Maisje ne me suis concentrée que sur mes finances personnelles . Je n’ai pas chercher de l’aide pour ma détresse affective. De mon point de vue,m’occuper de mes finances personnelles était prioritaire . Retrouver un peu de sérénité du point de vue financier m’enlèverait une charge mentale plus rapidement que de travailler sur l’aspect affectif. J’ai l’amour de mes enfants et cela me semblait suffisant.
J’avais repéré le numéro de téléphone d’un service de médiation de dettes. Il m’a fallu plusieurs semaines avant d’oser copier ce numéro car il était affiché sur une fenêtre et je ne voulais pas que les gens me voient le recopier.
Le numéro noté, il me fallu encore plusieurs semaines avant de me décider à téléphoner. Comment aller à la rencontre des gens de ce service alors que je n’ouvre même plus mon courrier, que tout est sens dessus dessous ?
Oui, c’est mon loyer à 950 € que je ne parvenais plus à payer qui m’a finalement « obligé » à prendre contact avec le service de médiation de dettes.
Je ne voyais plus du tout comment sortir de ce pétrin. Il me fallait une solution, quelque chose qui allait m’aider à remettre mes finances personnelles sur les rails.
J’ai vumes finances personnelles dans le rouge , j’ai vu que jen’arrivais plus à payer mon loyer , mais surtout ce que j’ai vu, ce sontmes enfants qui ne dépendent que de moi , pour manger, s’habiller, aller à l’école et surtout recevoir de l’amour !
Comment donner de l’amour à mes enfants si je suistorturée par mes finances personnellesqui m’enfoncent chaque jour davantage ? Comment dire non à leurs besoins les plus élémentaires ? C’est cet amour qui m’a donné le force de former le numéro de téléphone du service de médiation de dettes !
Sont à peu près les seuls mots que j’ai osés prononcer lors de ce premier appel téléphonique. Ma voix était discrète, presque étouffée, avec le poids de la honte m’écrasant les épaules.
Mais je me suis rendue à ce rendez-vous ! J’ai pris tout un tas de papiers désordonnés et je me suis rendue, le regard baissé et honteux, dans les bureaux du centre publique d’aide sociale.
Lorsque j’ai passé le pas de la porte, mes papiers à la main, que je me suis assise devant l’assistante sociale, j’ai senti à l’intérieur de moi comme un grand soulagement : « Je n’étais plus seule pour résoudre mon problème. » J’ai retrouvé le sourire !
J’ai relevé les yeux, l’ai regardé et lui ai dit : « Je suis désolée, mais tout est mélangé, je n’ai plus la force de m’en occuper. »
Elle m’a répondu que c’est souvent à ce moment là que les gens viennent la voir, mais que parfois, la situation est si catastrophique qu’il faut mettre en place des actions d’urgence, comme un logement par exemple, car la personne est sur le point de se faire expulser de son domicile.
Mon cas était moins désespéré, j’avais encore mon logement et de quoi nourrir mes enfants.
Nous avons un peu parlé, puis… Je suis rentrée chez moi pour attendre…
Je n’osais pas y croire, j’avais accumulé autant de dettes ?
Hé oui ! À force de fermer les yeux, de fuir, de ne pas faire face, les intérêts de retard, les frais de rappel, frais d’huissier, etc. ont eu pour conséquence d’augmenter mes dettes de façon exponentielle !
Alors, comme ils ont l’habitude de ce type de problème, il m’a été proposé de passer par le règlement collectif de dettes (c’est belge). J’ai refusé, je ne voulais pas, en plus, me voir fichée à la banque nationale pour plusieurs années. Que me resterait-il comme avenir à 50 ans, si je ferme toute possibilité d’avancement financier? Et même si cela me paraissait difficile, je n’en voulais pas, je tenais toujours à ma fierté d’ être une adulte responsable de ses finances personnelles .
Le pire qu’il puisse nous arriver quand on commence à être fauché, c’est de croire à tout et n’importe quoi ! Mais on veut tellement y croire… On veut tellement gagner plus… On veut tellement vivre et se sentir libre financièrement… Que l’on fini par acheter des « recettes qui marchent », ces formations en tout genre, dont les promoteurs nous convainquent que sans cette formation et la découverte de leurs secrets nous ne réussiront pas ! Mais en fait, dans 99 % des cas, ça ne marche pas pour nous personnellement !
Parce que tout n’est pas dit, ou tout n’est pas correct, ou pire encore, parce quece qu’on nous vend ne contient absolument pas ce qui était promis et annoncé comme résultat .
Du coup, on cherche ailleurs, parce qu’on veut encore y croire, et l’ on fini par faire n’importe quoi . On nous ouvre les portes des crédits qui s’accumulent, on nous fait croire qu’une carte de crédit va nous faciliter la vie, et j’en passe.
Personnellement, j’ai voulu quitter le chômage et me lancer à mon compte, mais il fallait de l’argent. Et puis, il fallait, pour mes chambres d’hôtes par exemple, l’accord du chef des pompiers pour la sécurité incendie. Et quand ce chef reste dans l’entrée du bâtiment en vous disant qu’il n’ira pas plus loin, parce qu’il voit d’où il se tient, qu’il y a minimum 20.000 € de travaux à faire pour qu’il vous donne le feu vert. Vous vous retrouver avec un projet entamé qui tombe à l’eau parce qu’un seul homme vous dit « non » !
Ensuite, comme le bruit courrait déjà que je voulais ouvrir ces chambres d’hôtes, j’ai été contacté par une société de webmarketing qui m’a “manipulée” pour obtenir ma signature, j’allais décoller mon affaire grâce à eux et leur conception de site internet -> et paf ! 8.000 € de contrat avec engagement sur 2 ans.
Bon, je vais m’arrêter là, on comprend le principe. Se faire pigeonner pour engraisser la patte des prometteurs de beaux rêves que ce soit pour la création de sites internet, pour l’accès à des formations ou tout autre produit.
J’ai décidé de partager mon expérience financière afin de démontrer que l’on peut tout à fait s’en sortir, en ne gagnant pas grand chose, ou en ayant des dettes. Et cela même si on ne suit aucune formation “prometteuse de beaux rêves” pour commencer à s’enrichir, ni en dépensant des sommes astronomiques dans la création de sites internet. Qu’ il est aussi possible d’augmenter ses finances personnelles en commençant avec des choses très simples.
Si j’ai pris la décision de partager mon vécu, c’est parce que je remarque que beaucoup de personnes pensent ne pas avoir suffisamment de revenus pour “se payer” en premier. Et pourtant, bien qu’ayant eu une somme énorme dans ma colonne de dettes, je vous garanti qu’aujourd’hui tout à changer.
Comment j’ai fait ?Je me suis tout simplement occupée de mes finances personnelles!
Je ne les ai pas abandonnées entre les mains de la justice. Et bien que cela semblait totalement impossible, j’ai déjà fait « disparaître » 20.000 € de dettes.
Lorsque je dis disparaître, c’est qu’il y a des montant que, par exemple, je n’ai pas du payer. Puis, j’ai utiliser certaines rentrées d’argent “exceptionnelles” arrivés sur mon compte en banque pour liquider certaines dettes. Et enfin, parce que j’ai pris le temps d’écrire des lettres efficaces.
À quoi servirait-il que j’écrive cet article, et à quoi servirait-il que vous le lisiez, si ce n’est pour grandir encore et encore, moi parce que je partage mon vécu et vous parce que vous lisez ceci.
Lorsque j’ai commencé à parler d’argent sur mes anciens blogs, j’avais du mal, je ne croyais pas profondément à ce que je disais pour la simple et bonne raison que je n’étais pas passer par cette étape :l’endettement qui fait mal, non pas au portefeuille, mais au cœur et au moral.
J’aurais pu passer des heures, des mois ou des années à pleurer sur mon sort en me disant que j’ai vécu toutes ces années pour, au final, me retrouver fin 2012, début 2013, avec 30000€ de dettes.
Non seulement j’avais autant de dettes, mais je devais encore envoyer mes enfants à l’école et m’occuper de ma mère de 85 ans, handicapée, qui vit chez moi, payer le loyer, les charges, etc.
Pendant longtemps, je me suis “réfugiée” dans une bulle pourne plus faire face à rien . J’avais renoncé à m’occuper non seulement de mes finances personnelles, mais aussi de mes enfants, de ma maison, de ma vie !
Cet article et les suivants, vont me permettre de vous démontrer et vous expliquer, non seulement mon chemin qui a été financièrement très éprouvant ces dernières années, mais surtout, et c’est là ce qui est incroyable, parce qu’il se résorbe réellement.
Depuis l’an 2000 j’ai élevé et j’élève encore mes enfants toute seule. J’ai fait face à de nombreux problèmes qui se sont tous et toujours “arrangés” sauf UN : l’argent !
Bien que j’ai toujours eu à manger, un toit sur ma tête, de quoi m’occuper de mes enfants, de ma mère… il y a quelque chose que j’avais oublié de faire : m’occuper de moi !M’occuper “sérieusement” de moi et de mes finances personnelles. J’ai connu des période d’abondance et des périodes de manque, mais je n’ai jamais vraiment pensé “au lendemain”!
Au travers de ce blog, je vais rendre témoignage et venir raconter ce qui pourrait, vous aussi, vous sortir de certains engrenages dont il “semble” difficile de sortir.
Oui, je vous le promets : je vous dévoilerai tout, mais il faut en premier que je vous explique pourquoi je peux affirmer aujourd’hui que tout est possible. Parce que oui, tout est possible !
Hier soir, je me demandais si je faisais bien de m’afficher comme ça, de dire les choses telles qu’elles sont. Internet a tellement de surprises (l’e-réputation) que parfois on a un peu peur de s’y libérer. Mais finalement, je me suis dit qu’il y a des personnes qui font pire en attaquant ou insultant, par exemple ouvertement des politiciens, des institutions, ou qui vendent des produits de mauvaises qualités…alors pourquoi moi, qui veux vraiment donner le meilleur de moi-même, devrais-je taire mon histoire ?
J’ai, par exemple dans le passé, essayé de gagner ma vie en ayant des blogs et d’y vendre des produits comme des ebooks ou des écrits. Je ne suis pas parvenue à sortir de la masse des blogueurs et de gagner ma vie. J’ai fini par abandonné un travail de plusieurs années.
Non, ce n’était pas “je commence et j’abandonne”, j’ai vraiment travaillé pendant des heures, jour et nuit pour arriver à quelque chose. Malheureusement, je ne parvenais à rien.
De plus, j’ai fait la grave erreur de me déclarer à titre indépendant, ce qui a provoqué une partie de ma banqueroute !
Les charges étaient bien plus élevées que ce que je gagnais. C’est pourquoi je me suis inscrite au chômage le 19 novembre 2012. Avec devant moi, des sommes colossales à payer. Et même si aujourd’hui je paie encore cette erreur, je la vois jour après jours, disparaître. Et c’est pour cela que j’ai décidé de partager avec mon parcours financier.
L’amour à le pouvoir d’ouvrir des portes, et même si ce blog n’est pas branché sur la spiritualité, la spiritualité à son mot à dire ici. Voici comment l’amour est décrit dans la Bible :
1 Corinthiens 13:4-7 : «L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est point envieux, il ne se vante point, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien de malhonnête. Il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal. Il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.»
Que l’on aime ses parents, ses enfants, son conjoint, l’amour nous fait faire des choses qu’en d’autre temps on n’imaginerait pas.
L’amour est si puissant qu’on est capable de grandes choses et, cerise sur le gâteau, sans faire le moindre effort. Parce que l’amour est LA force, LE courage, LA puissance de toutes ces montagnes que nous avons à déplacer dans notre vie.
Pour mes enfantsj’ai déplacé des montagnes et même si les années ont passé, qu’ils ont grandit, ils restent mes enfants à tout jamais.
Je me suis battue contre vents et marées pour offrir à mes enfants le meilleur de moi-même. Amour, logement, nourriture, vêtements, lessives, vacances scolaires, entretien, chauffage, électricité, médecin, chagrin, bagarre, …
Oui la liste est très très longue, mais elle est pleine de bonheur.
Et celui qui dit que l’argent ne l’intéresse pas, qu’il veut et peut vivre sans argent dans ce système de choses, et bien tant mieux pour lui. Moi, je ne peux vivre sans argent et je ne suis ni moins, ni plus qu’un autre.
Tous, nous méritons plus, beaucoup plus que ce que la société veut bien nous faire croire et nous accorder.
J’ai découvert avec le temps qu’il est possible de faire de l’argent, mais tout aussi possible de le dépenser bêtement en une fraction de seconde !
Heureuse parce que nous nous aimons en dépit du montant de mes revenus, de mes dépenses, de mes dettes.Nous nous aimons tout simplement .
Si je veux aujourd’hui ne plus “manquer” d’argent, c’est aussi pour pouvoir non pas nécessairement leur donner mon argent, mais parce que je veux leur montrer et leur apprendre qu’avoir de l’argent c’est possible et qu’ils y ont tout autant droit que mes voisins ou les grands riches de ce monde.
Pourquoi irais-je, les yeux baissés devant l’autorité d’un juge, pour qu’il décide de la paire de chaussures que je leur achèterais ?
Ce qui fait untotalde 1000+1000+350+800= 3200€ par mois
Comment pensez-vous que j’ai mis en place mon budget mensuel pour m’en sortir et en même temps faire des économies?
Mes premiers remboursements étaient très faibles, je remboursais avec difficultés, j’avais un mal fou à libérer de l’argent pour payer ce que le service de médiation et moi-même avions essayé de mettre en place.
Ils ont même à nouveau tenté de me diriger vers le “règlement collectif de dettes” et ils m’ont même laissé un an sans soutien dans l’espoir, peut être caché, que je fasse appel au juge.
Et un an plus tard, ils se sont donc représenté chez moi, mais avec un avocat pour essayer de me convaincre de suivre cette procédure.
J’ai encore refusé. Il n’était pas question pour moi de perdre mon “autonomie” financière !
Après vous avoir parlé de moi et de mes finances et comme vous attendez concrètement ces chiffres, vous souhaitez sans doute comprendre comment j’ai fait pour commencer à mettre en place mes remboursements et y inclure mes charges financières de tous les jours.
Sans plan, il m’aurait été impossible de commencer à rembourser mes dettes.
En fait, pour parvenir à établir ce plan il m’a fallu, en premier lieu, examiner ce qui pouvait être réduit du point de vue de mes finances personnelles.
Au moment où j’ai décidé de sortir de l’endettement, j’ai choisi de faire de grands changements dans mes dépenses.
Pour cela, j’ai commencé par me chercher un logement à loyer raisonnable, mais surtout,supportable par mes finances personnelles .
Je n’ai pas trouvé tout de suite, mais j’ai fini par trouver le logement qui me permettait de garder ma maman avec moi, tout en ayant un salon, une cuisine et suffisamment de chambres pour chacun d’entre nous.
Non, il n’y a pas de « chance » là-dedans,il y a une volonté réelle de vouloir améliorer ma situation .
La maison que j’ai trouvée avait un loyer moitié moins cher, je suis donc passé de 950 € par mois de loyer, à 475 € !
Ensuite, 4 mois après mon déménagement, j’ai vendu ma voiture. Ainsi, je me libérais aussi de l’assurance auto, de la taxe, des entretiens, du diesel et autres charges du véhicule.
Ce qui a une nouvelle fois réduit grandement mes charges financières.
En considérant rien que ces deux changements, j’ai récupéré 475 € par mois sur le loyer et une moyenne de 200 € par mois pour ma voiture, sans compter l’argent retiré de la vente.
Pour faire mes courses de nourriture, j’ai fait une grosse commande par mois que je me faisais livrer à domicile. Il y avait donc deux avantages, celui de ne pas avoir à payer la livraison car j’achetais pour plus de 300€, et en plus je n’étais plus tentée par des achats impulsifs ou inutiles que l’on fait souvent lorsqu’on se balade dans les rayons d’un magasin.
Est-ce que vous vous rendez compte, qu’avec seulement deux postes de charges, j’ai réussi à me libérer 675 € par mois ! Incroyable ! Je n’avais jamais visualisé que seulement deux charges mensuelles pouvaient me coûter aussi cher !
Ces économies ont deux buts : payer mes charges annuelles et investir.
Pour les charges annuelles, je les divise par mois et je les ampute de ma disponibilité afin de ne pas me retrouver à la fin de l’année à ne pas pouvoir régulariser mes factures annuelles.
Lorsque j’ai un huissier qui me menace de saisie du mobilier pour une dette en cours, que j’ai par exemple omise de mettre dans mon plan (j’avais trop de papier à mettre en ordre), je peux immédiatement lui verser une grosse somme (grâce à ces économies) et continuer à le rembourser chaque mois, car je l’ajoute à mon plan mensuel de remboursement de dettes.
Un peu plus haut, j’ai expliqué comment j’ai fait pour diminuer deux postes de charges importants, mais je n’ai pas encore expliqué commentfaire un plan efficace pour gérer ses finances personnelles.
La première chose à faite, est de rassembler tout ses papiers. Si vous ne passez pas par cette étape c’est que soit, vous êtes déjà bien organisé, soit vous n’en avez pas le courage. Dans ce second cas, il va pourtant falloir prendre ce courage à deux mains et commencer par rassembler tout vos papiers en un seul tas. Ne pas le faire, ne vous permettra pas d’établir un plan clair et facile à suivre.
Pour bien amorcer la gestion de ses finances personnelles, il est indispensable de bien classer ses papiers :
Une fois les factures bien classées, ça va maintenant être un jeu d’enfant. Pour chaque catégorie, vous pouvez à présent connaître vos dépenses mensuelles.
Utilisez le tableur de Google, il est gratuit et estsuffisant pour vos finances personnelles  :https://docs.google.com/spreadsheets/u/0/
Puis faites le total de vos dépenses mensuelles
Puis faites le total de vos rentrées d’argent mensuelles
C’est ici que tout se joue ! Si vous ne passez pas par les deux premières étapes : le triage de vos papiers et les colonnes d’entrées et dépenses, vous risquez de proposer un plan de remboursement supérieur à vos capacités financières réelles.
Chercher sur le net des moyens pours’enrichir sans avoir la maîtrise de ses finances personnelles , c’est comme gagner à la loterie et tout perdre ensuite faute de les maitriser !
Il y a des gens qui gagnent des sommes colossales et qui perdent tout en deux temps, trois mouvements juste parce que l’euphorie et  le manque de connaissance sur la gestion des finances personnelles à tout fait perdre.
Pour commencer à espérer devenir riche un jour, le plus important est de connaître au minimum comment circule l’argent, d’où il vient et où il part.
La vie est aussi un peu (beaucoup ?) ce que l’on en fait. Nous pourrions tous dire sur n’importe quel événement de notre vie : « Et si… »
Mais avec ce « si » nous n’avançons pas, nous avons plutôt tendance aux regrets et les regrets ne changent rien. Ce qui peut réellement changer le cours de notre vie, ce sont les actions que nous mettons en place aujourd’hui et maintenant, pas demain ou après demain, mais bien aujourd’hui et maintenant.
Demain dépend justement de ce que nous faisons dans le présent,et si…vous voulez que demain soit différent d’aujourd’hui, la seule chose qu’il reste à faire est bien d’ agir .
Je vois beaucoup de personnes qui « souhaitent » une autre vie, mais qui ne bougent pas le petit doigt. Je vois aussi beaucoup de personnes qui bougent, mais qui n’aboutissent pas, parce qu’elles bougent dans le mauvais sens ou continue à faire les mauvais choix tout en sachant pertinemment que ce qu’elles font est mauvais pour leurs finances personnelles!
Alors, que faut-il faire pour bien faire ?
Pour bien faire, de mon point de vue, il faut en premier lieusavoir ce que l’on veut . Ensuite, et seulement ensuite, il devient beaucoup plus facile de savoir quemettre en placepour atteindre cet objectif.
En effet, il faut savoir que “mettre en place” doit impérativement être accompagné d’un plan d’actions. Non seulement il faut savoir, non seulement il faut établir un plan, mais il fautse mettre en mouvement.Il faut aussi prendre le temps devérifier pour validerque les actions mises en place sont les bonnes, pour éviter de prendre des chemins détournés qui, soit allongent le cheminement, soit n’aboutissent nul part !
Je n’ai jamais dit que cela était facile, d’ailleurs rien n’est vraiment facile dans la vie n’est ce pas ? C’est surtout facile quand on aime ce que l’on fait et le but qu’on s’est fixé. Sans cela il y a peu de chance d’atteindre le but que l’on se fixe. Mais vous savez… Ça fait tellement de bien de voir le bout du tunnel et de savoir qu’on a de l’argent devant soi pour faire face à un coup dur!
Pour sourire il suffit d’une seconde, pour faire du pain il faut trois heures, pour bâtir une maison il faut des mois, pour avoir un arbre adulte il faut des années, pour vivre une vie ?
Ton témoignage est émouvant, et je suis adminiratif de voir que tu ne t’est pas laissé abattre par cette épreuve, et que Dieu t’a fait grâce pour t’en sortir…tu sais, il est là, et il t’aime ! Il nous aime tous, et il veut nous sauver, agir dans notre vie…si toutefois nous lui donnons accès par Jésus-Christ, car sa parole dit ceci : “Nul ne vient au Père que par moi” et aussi “Nul ne vient à moi que si le Père ne l’attire”
Je suis passé par des moments difficiles et j’ai connu le surendettement moi aussi, bien que c’était beaucoup moins grave que dans ton cas, mais Jésus ne m’a jamais abandonné, il a permis que je retrouve un travail et que je puisse m’en sortir.
La Bible ne dit-t’elle pas : “J’ai été jeune, j’ai vieilli; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain” (Psaumes 37:25)
Fais lui confiance, invoques-le, et tu verras que ton business va décoller !
Bonjour Cédric et merci pour ton retour 😀
Je suis arrivé sur cet article suite à l’email que vous m’avez envoyé. Cet article est tout bonnement impressionnant. J’adore tout autant de transparence, c’est ce genre d’articles qui va VRAIMENT aider d’autres personnes à s’en sortir.
Merci beaucoup pour ce commentaire, il est tout simplement “motivant” ! 😀
Je ne cacherais pas que votre blogabcargentest vraiment très complémentaire de celui-ci et particulièrement honnête (ce qui est assez rare, il faut bien l’admettre, sur internet).
Bonne continuation et bon succès
Amicalement,
Nicole
Je travaille pour5euros.comqui est une plateforme de microservices en ligne. Je suis arrivée ici grâce à Nicolas de ABCargent, que je connais car il a parlé de 5euros justement comme outil pour gagner de l’argent en ligne (de façon honnête, saine et légale bien-sûr).
Je tiens à vous dire bravo et à vous encourager car il faut beaucoup de volonté pour ne pas se laisser couler. je me souviens d’une mère célibataire qui nous avait envoyé un message il y a quelques mois en demandant de l’aide.
Je lui avais donné des conseils sur les services qui se vendent le mieux et j’espère que comme vous, elle s’en est sortie.
Continuez comme ça, il y a plein de gens qui ont besoin d’aide et surtout de lucidité sur ces questions.
C’est avec une grande émotion que je lis votre commentaire, parce que le but de ce blog est justement de “former” et “d’accompagner” les personnes qui ont des problèmes financiers.
Mais, je dois l’avouer, je suis très contrariée de “devoir appliquer” un système de marketing pour faire connaitre à ces personnes que ce blog existe. Tant de personnes auraient besoin, ne serait-ce que connaître la base de la gestion de ses finances personnelles.
Beaucoup de banqueroutes personnelles viennent de ce manque de maitrise. Elle est pourtant simple, facile et vite mise en place.
La seule chose essentielle vient ensuite de tenir sur le long terme parce que nous sommes, il faut bien se l’avouer, fort tenté d’acheter tout et n’importe quoi une fois devant une publicité bien faite.
Cependant, si l’école formait ses élèves à apprendre à gérer son budget, nous aurions certainement beaucoup moins de gens endettés. Et il n’y a pas que les “pauvres” qui s’endettent! Il y a aussi des gens “aisés” qui n’ont aucune économie et qui vivent au-dessus de leurs moyens, jusqu’au jour où… !
En plus, mettre une toute petite phrase en dessous de certaines pubs du genre : “emprunter de l’argent, coûte aussi de l’argent” ne suffit absolument pas à informer!
En tout cas, un tout grand merci, ça encourage à continuer 😀
Belle journée également Morgane et au plaisir d’échanger quelques mots une autre fois
Amicalement,
Nicole
Oh c’est mignon, j’ai mis en contact deux chouettes personnes 🙂
Merci Nicolas pour “chouettes personnes” ça fait toujours plaisir 🙂
Salut c’est smaine de attitude indépendant,ton témoignage est super , tu ne te laisse pas abattre “Thomas Edisson : « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas. » ”
continuer à être positif avec des gens positif .
Bonjour Smaine et bienvenue sur ce blog 🙂
Oui tu as tout à fait raison, faire comme T. Edisson, essayer encore et encore sans jamais renoncer.
Chercher des solutions même si tout semble n’aboutir à rien.
Nous le sentons dans le fond de notre corps, la solution existe.
Malheureusement, ce qui nous fait souvent défaut c’est le courage, la patience, … pour que cette solution devienne réalité.
J’ai traversé d’autres épreuves dans la vie, comme par exemple, un divorce réussi, mais qui a pourtant tourné au cauchemar à cause de la nouvelle compagne de mon ex.
Et pourtant, même si la vie n’est pas rose tous les jours, j’ai, en récompense, un grand amour de tout mes enfants.
Traverser des épreuves financières qu’est-ce donc en comparaison du reste ?
C’est pour cette raison que j’ai décidé d’aider et d’accompagner les gens : “traverser ce type épreuve est bien plus facile qu’on ne le pense au départ.”
J’ai aussi découvert votre blog grâce à Nicolas de Abcargent et je dois dire que votre témoignage m’a scotchée et émue… Merci pour votre transparence et le message très fort et positif que vous nous transmettez!
Très bonne continuation et je vous retourne tous les souhaits que vous nous adressez en fin d’article!
Ony.
Merci Ony,
Ça fait toujours plaisir de savoir que je peux apporter un “plus” à mes lecteurs 🙂
Bon succès à vous
Nicole
Merci vraiment pour cet article qui me redonne espoir… Le plus difficile va être de tout trier, car c’est vrai que l’on a tendance à tout mélanger, bien que je sois secrétaire de métier, là ce n’est pas pareil.
En tout cas merci… je vais lire tous vos articles afin de vous connaitre mieux.
Au plaisir de vous suivre.
Amicalement.
Bonjour Muriel et bienvenue sur le blog. Bah, que l’on soit secrétaire ou comptable (comme moi) ne signifie pas que tout va bien 😉
Ne dit-on pas que c’est le cordonnier le plus mal chaussé ? Hum… Qui a trouvé cette phrase, elle est souvent si vraie lol
En tout cas, pour réussir dans la gestion de ses finances personnelles, que ce soit ou non pour sortir de dettes, il est impératif de gérer son budget.
Et… Évidemment, cela commence par une bonne organisation de ses papiers.
Merci pour la visite,
Amicalement,
Nicole
Bravo ! Vous êtes bien courageuse de raconter votre expérience ici. Je suis certain que ça aidera les personnes qui ont des difficultés financières.
Je vais avoir 26 ans et c’est avec beaucoup d’émotions que je lis cet article. Je vais m’attaquer avec ma mère a qui j’ai difficilement toute avoué a au moins 4000e de dette.
Pendant des années je me suis caché ces dettes … Refusant de voir la vérité.
Par amour j’ai avoué tout ceci a ma copine qui par peur m’a ensuite quitter y a quelques jours.
Aujourd’hui malgrès la souffrance affective je dois rester lucide quand a mes priorités. J’avoue que pout faire face a cette épreuve, je préfère rester seul … ( Ou ds une moindre mesure avec ma mere qui m’aide moralement et financièrement a distance.) . Voila cette épreuve me ralentie fortement mais j’espère me rendra plus fort . Bon courage a tous .
Je n ai pas dormi suis tombée sur votre récit et vous félicite sur votre cheminement et me donnez la force de persévérer et y croire !!
Suis dans un desarroi financier total depuis plus de 9 mois !! Seule
Et ne veut pas dépendre !!!
Aidez moi svp !!!! Suis au bout du rouleau !! Mille merci !! Vous êtes une inspiration !!! Les dettes tuent !!
Afin d’éviter ce genre de situation, j’essaie de mettre de l’argent de côté tous les mois et j’ai aussi contracté une assurance-vie. Mais, ce n’est pas toujours évident de suivre ce plan.
Bonjour,
J’ai lu votre article et ça me donne de l’espoir de sortir dans la situation actuelle que j’ai du mal à régler.
Ici à Madagascar la vie commence à mal tourner, peut être que c’est min d’avoir 450 euros de dettes avec 4 enfants de mes familles en charge mais ce qui équivaut à 8 mois de salaire ici. J’ai besoin d’aide et je crois trouver le bon chemin et les bons amis.
Merci beaucoup et bonne continuation à tous
Bonjour Jeannot et merci pour votre témoignage. Je vous souhaite vraiment de sortir la tête de l’eau. Pour cela, rien de tel qu’un bon plan budgétaire et un plan pour atteindre un objectif financier.
Nous pouvons déplacer des montagnes lorsque l’objectif nous tient vraiment à coeur.
Amitiés,
Nicole
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec*
Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail.
Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email.
Qui sait si mon histoire ne vous ressemble pas un peu ou si vous y trouverez de l’inspiration ? Une vie est bien plus qu’une vie, elle peut permettre à d’autres d’avancer, de réussir, d’éviter des erreurs, de progresser, de servir d’exemple et bien d’autres choses encore…
Si vous aussi vous pensez mériter plus ou que vous voulez mieux que ce que vous avez aujourd’hui, pourquoi ne pas devenir mon ami(e).
Je partage beaucoup plus de conseils avec les gens qui font parties de mes contacts personnels.
Ça vous tente ?Cliquez ici et recevez déjà 23 conseils pour optimiser votre budget.

probleme financier comment s en sortir
1. Imaginez la scène. Marie et Joseph savent que cet enfant est unique. Un ange leur a parlé de sa personne et de son œuvre. Et voilà qu’ils apprennent qu’ils doivent quitter leur village pour se rendre à Bethléem pour se faire inscrire. Comment auriez-vous réagi à cette nouvelle, si vous vous trouviez dans leur situation?
2. Quelles questions voudriez-vous poser à Dieu en de telles circonstances? Trouveriez-vous cela difficile de partir en voyage en fin de grossesse?
3. Où doivent-ils trouver refuge la nuit de la naissance de Jésus? Pensez-vous qu’ils s’attendaient à donner naissance au Messie en de telles circonstances?
4. Nous ne voyons aucun signe de plainte ou de résistance de la part de Marie ou de Joseph. Comment leur optique de Dieu a-t-elle pu influencer leur réaction à leurs circonstances inattendues?
5. Selon vous, pourquoi était-ce important que Jésus naisse à Bethléem, la ville natale de son ancêtre, David?
(Voir Michée 5.1 : « Et toi, Bethléem Ephrata, la plus petite des villes de Juda, de toi il sortira pour moi celui qui régnera sur Israël! Son origine remonte aux temps passés, aux jours anciens. »)
6. Vivez-vous en ce moment des circonstances difficiles ou inattendues? Comment cela pourrait-il vous aider de savoir que rien de tout cela n’échappe au pouvoir de Dieu et qu’il fait tout concourir à votre bien ( Romains 8.28 ) selon sa volonté?
7. Mes commentaires, réflexions ou questions :
Confirmez votre adresse électronique
Indiquez votre sexe: masculin ou féminin

Qui sommes-nous?
Participer
Magasin

De victime de guerre à ambassadrice de la paix :Phan Thi Kim Phuc

À la recherche de la paix intérieure?Parler à un mentor
Derniers commentaires

cyndia
dit:
je suis entrain de perde l’une de mes meilleures…

Benoît
dit:
Dans ce cas, le vrai moi, je le reçois! Je ne peux…

francis
dit:
tres tres tres fructueux

SOS
dit:
Bonsoir Saidibn,
As-tu trouvé une solution dep…

CARLE
dit:
La réalité se résume à l’aspect financier ,…

Langues
Arabe
Anglais
Allemand
Italien
Japonais
Malaisien
Russe
Espagnol
Chinois
Anglais (Irlande)
Thaï
Tchèque

Traduit de l’anglais par Sophie Meunier
Il n’y a pas si longtemps, ils avaient 25 000 euros de dettes sur leurs cartes de crédit. Ce mois-ci, ils ont remboursé ce qu’il leur restait à payer.  Mais comment ont-ils fait? L’histoire de Cara et Michael est une inspiration pour tous ceux qui essayent de se sortir de leurs dettes . Récemment, Cara nous a fait part de leur expérience.
Elle explique d’abord comment ils ont commencé : « Arrêter les dépenses. On s’est dit, “OK, ça suffit.” On n’achète rien si on ne peut pas payer en liquide. On a annulé toutes nos cartes de crédit, sauf notre American Express. »
Elle explique qu’ils ont gardé leur American Express en sachant que toute la facture devait être payée chaque mois.Éliminer les cartes de crédit a été un énorme progrès.
Une fois parvenus à ne plus augmenter leurs dettes, ils ont commencé à réduire le montant qu’ils devaient. Cara surveillait sa boîte aux lettres et épluchait les offres de cartes de crédit à faible taux d’introduction. Lorsqu’elle en trouvait une, elle changeait de carte. Lorsque la période d’introduction était terminée et que le taux d’intérêt augmentait, elle trouvait une autre carte. Cara commençait à s’inquiéter de la mauvaise qualité de leur rapport de crédit à cause de tous ces changements. Alors, elle s’est présentée dans les banques pour obtenir un taux d’intérêt plus faible. « Je négociais avec les conseillers. » Elle leur disait : « On me propose telle offre et j’aimerais rester chez vous. Mais il faut diminuer le taux d’intérêt.  » Elle nous confie : « Certaines d’entre elles ont prolongé le taux d’introduction ».
Cara est issue d’un milieu modeste.Son père est décédé lorsqu’elle avait trois ans, laissant la mère de Cara s’occuper seule de sept enfants. Même s’ils ont eu des difficultés financières, tous les enfants ont pu faire des études. Cara détient une maîtrise en comptabilité.
Lorsqu’on lui demande comment ils ont fait pour accumuler autant de dettes, Cara pense que c’est pour « compenser »: « Une bonne partie de ces dettes existent parce que j’ai grandi dans la pauvreté. Lorsque je suis devenue autonome et que j’ai commencé à avoir un salaire, j’ai voulu me faire “plaisir”. Et c’est ce que j’ai fait! Si je voulais quelque chose, je l’obtenais. »
Lorsqu’elle a rencontré son mari, elle avait environ 5 000 euros de dettes et il en avait aussi. Ils ont emménagé dans un appartement à 385 euros par mois à Atlanta. « Ma voiture était payée. Lui, il avait une vieille voiture déjà payée aussi. Donc, on n’avait pas vraiment de grandes dépenses. Nous avions juste nos cartes de crédit à payer. »
Comme c’est le cas pour beaucoup de gens, une dépense inattendue a augmenté de beaucoup leur dette.« Sa voiture a lâché. On a donc fini par lui acheter une voiture neuve. C’est ainsi que tout a commencé. Et un mois plus tard, j’ai démolie ma voiture. J’ai donc acheté une voiture neuve, moi aussi.On est passé de zéro à deux prêts automobile à rembourser . Et les deux voitures étaient des locations à longue durée plutôt que des achats. Ce n’était pas la meilleure idée non plus, mais les versements mensuels étaient moins élevés pour une location. Jamais on n’aurait eu les moyens d’en faire l’achat. »
Jeunes actifs, ils s’attendaient à ce que leurs salaires augmentent.Mais, comme l’explique Cara, « à chaque augmentation, on dépensait plus. »
« Ensuite, on a décidé d’acheter une maison ». Ils ne possédaient aucune épargne pour se constituer un apport. « On a emprunté de l’argent à la famille. J’ai même demandé une avance en liquide sur la carte de crédit. Bien sûr, lorsqu’on emménage dans une nouvelle maison, il faut acheter toutes ces choses nécessaires auxquelles on ne pense pas. »
La dette a pris des proportions énormes, et Cara s’est rendue compte qu’ils avaient 25 000 euros à payer sur leurs cartes de crédit . Elle a alors commencé à s’inquiéter et à se dire qu’ils n’auraient rien de mis de côté pour leur retraite. Après avoir annulé leurs cartes, ils ont commencé à surveiller les autres dépenses. « Je regardais toutes les dépenses. C’est très utile, parce qu’on voit ce qu’on a fait. »
« On gagne relativement bien notre vie, donc cela nous a aidés. On a un avantage que beaucoup de gens n’ont pas. Tout revenu supplémentaire allait à la réduction de la dette. »
Mais Michael et Cara ont eu recours à plus que des augmentations de salaire pour sortir de leur dette. Ils ont examiné leurs dépenses et ont fait des changements dans leur vie. « On s’est débarrassé de nos voitures. Aujourd’hui, on a deux voitures d’occasion. On a hypothéqué la maison pour pouvoir les acheter. J’ai déjà remboursé l’une des voitures et une bonne partie de l’autre. »
Même chaque achat mineur était remis en question.Les pizzas du vendredi soir se sont transformées en pizza maison. Les cinémas et manucures appartiennent désormais au passé. Est-elle nostalgique des vieux jours? « Pas vraiment. Surtout pas les sorties aux restaurants.On mange beaucoup mieux depuis. »
Quel conseil Cara pourrait-elle donner à ceux qui font face à des dettes toujours plus importantes? « Tout simplement, arrêter d’acheter tout ce dont on a envie. S’il y a quelque chose que je veux vraiment, je vais y réfléchir longtemps. Je vais explorer toutes les possibilités. En ai-je vraiment besoin? À quel point vais-je m’en servir? S’il y a quelque chose dont je n’ai pas besoin, mais dont j’ai vraiment, vraiment envie, je vais quand même y réfléchir. »
Le chemin vers la liberté financière a aussi été une leçon de vie pour le couple.Ils ont redécouvert le cordonnier du coin.Ils ont découvert les magasins d’occasion . « Je voulais m’acheter un jean. Je me suis donc rendue à Goodwill, un magasin de vêtements d’occasion, et j’ai trouvé un jean à deux euros. » Cara a cherché d’autres idées. Elle empruntait les collections complètes des auteurs à la bibliothèque.« La bibliothèque est devenue une grande ressource pour moi.Avant, on passait beaucoup de temps dans les librairies, et on y dépensait beaucoup d’argent. »
La voix de Cara s’animait à mesure qu’elle décrivait la façon dont ils se rapprochaient de la fin de leur dette.Il a fallu à peu près deux ans pour atteindre leur but . L’étape suivante est maintenant de rembourser l’hypothèque à laquelle ils ont eu recours pour acheter la deuxième voiture, dette qui devrait se régler avant la fin de l’année. Ils ont également des projets à long terme, et se constituer une retraite solide en fait partie.
En attendant, ils commencent à découvrir le luxe de ne plus avoir de dettes. Michael a trouvé un autre travail qui paie moins bien, mais qu’il préfère. Cara songe à passer plus de temps à aider les enfants défavorisés.
Comment Cara résumerait-elle leur expérience pour aider les autres?« La première chose, c’est arrêter de dépenser. Arrêter d’accumuler les dépenses sur la carte de crédit.S’il y a quelque chose qu’on désire, il faudra s’en passer quelque temps. Tout ce qu’on gagne de surplus doit contribuer au remboursement des dettes. On peut se faire plaisir une fois de temps en temps, mais de façon réaliste et en tenant compte de son budget. Chercher quelles sont les dépenses que l’on peut réduire. C’est ce qu’on a fait. »
Toutes nos félicitations à Cara et Michael. Et un grand « merci » à eux pour avoir partagé leur histoire.
JE SUIS AU FOND DU GOUFFRE DE CREDITS.JE VOUDRAIS BIEN AVOIR UNE ECHELLE POUR ME SORTIR DE LA*************MERCI..PAUL
Je suis dans une merde financière dans laquelle, je ne peu plus m’en sortir crédit voiture loyer impôt sur le revenu taxe d’habitation , pourtant j’ai un travaille, comment dois je faire je n’en peu plus de cette situation , aider moi svp merci.
bonjour je fait le commerce depuis 2ansla vremént je mes suis retrouve avec des dettesque je ne jamé manokas eu dans ma vie ils ade jour que je douteque c’etait la volontéDieu que je sois dans les commercece trop lourd aide moi SVP
bonjour a tous alors mon histoire est compliquer en 2009 j’ai demissioner et j’ai monter mon affaire qui n’a pas bien marcher a cause des impayer des client en decembre 2014 ma boite a ete liquider je me retrouve sans ressources trois enfants a charge 38000 euro d’impot en tous genre ma femme ma quiter ;je reçoie des menace de mort par mes fournisseurs;mon loyer n’est pas payer depuis 3 mois j’ai le droit a 000 prestation car j’ete gerant qui ne prenait pas de salaire;j’ai pas de quoi payer mon credit je me retrouve dans un impasse je ne trouve pas de solution a part le suicide
Bonsoir Saidibn,
As-tu trouvé une solution depuis?
Cdt
Suite a une cessation activité en 2010 il me reste juste une dette de 10000 euros malgré que j’ai retrouvé du travail j’ai pu remboursé une bonne partie je me retrouve que mon cddest fini j’ai repris un autre emplois maintenant en cdi par comte le salaire est en baisse je touche en gros 1000€ par mois je n arrive pas a combler ma dette j’ai 7500€ dont le tribunal ordonne de payé et deux petit crédit dont je rembourse tout les mois sans problème je cherche une personne pouvant me venir en aide et que jepuisse faire un remboursement mensuel 180€ par mois au préteurcar je n arrive pas a avoir un crédit vu mon salaire.je souhaite en finir avec ça et retrouvé une vie normal …. aider moi svp
bonjour je suis veuve et retraiteje droit des credie 188000eje donne 650 e parj ai 14000 par moi plus600 de loyeepar moi aide moi jesuis malade aide moi mercie
contactez moi directement sur mon adresse e-mail : Je promet de vous aider .
Bonjour
Je n’y arrive plus mon conjoint travail il gagne 1350 net moi je suis en fin de droit au chômage je sais que je vais bientôt retravailler mais depuis deux mois j’ai cumulé des impayés, mon loyer est de 1060 euros et j’ai une petite fille de six ansqui à besoin de soins pour ré apprendre à parlé aujourd’hui il me faudrait au moins 20000 euros pour en finir avec ces dettes. Nous sommes des personnes sérieuses nous voulons nous en sortir mais les impôts nous ont achevé l’année derniére nous n’arrivons plus à dormir.Nous n’avons droit à aucune aide CAF etc..
Aidez nous s’il vous plais nous aimerions tellement être heureux devant notre petite fille.
Merci d’avance pour votre soutien.
Bonjour suis endetter je ne dors plus il me faudrait 1500 euro
C’est extrémementdifficile de se trouverdans lesurendettement.Avez-vous déjà essayer de contacter un service qui aide les gens à y faire face, par exemple par une consolidation de dettes,afin de réduire son stress?Nous voudrions bien vous offrir un suivi en un à un pour cheminer avec vous et prier pour vous, si vous cliquez sur une de ces options en haut à droite, mais nous ne pouvons pas offrir des aides pratiques.
Bonjour je suis endetté plus de 6000€ et aujourd’hui je plus de revenu du tout aidé moi svp
Je suis endetté de 20000€ pouviez-vous m’aider
Heuuu..Cara a juste retrouvé un peu de bon sens..je ne pleure pas sur les gens qui se doutent dedans par goût du luxe..je viens aussi d’un milieu modeste et je vais pas acheter n’importe quoi pour compenser c’est n’importe quoi…trois quart d’entre nous vivent au minima avec un travail sans contracter de crédit ou acheter de belles voitures ou je ne sais…Je paiye en liquide le peu que j’achète :nourritures, essence,vêtement d’occase ou très peu chers dans les discounts, je n’achète rien me contente du peu que j’ai. …alors excusez moi votre Cara elle a juste appris à vivre comme la plupart d’entre nous c’est à dire a survivre..J’ai même vécu sans carte bleue croyez moi dans une société ou tt est fait pourqu’on paye en CB c’est la galère de ne pas avoir une CB qui autorise à peine 300 euros de découvert. ..La vérité c’est que nous n’y arrivons plus,nous ne pouvons plus suivre cette inflation avec ce smic ridicule qui nous tue à petit feu…Hier j’ai payé(en espèces et ouii) ma facture d’eau et j’avais consommé à peine 32,14 € car je fais attention à tt edf compris,et bien malgré cela ma facture d’eau était de 102€ car vient s’y ajouter les taxes..alors à quoi bon de restreindre en permanence pour être assassiné par les taxes..EDF c’est pire,rien que l’abonnement me coûte plus que ma consommation. …Et malgré cela je suis endettée jusqu’au cou car de vieilles dettes m’ont rattrapé…oh pas des dettes de crédit non,des vieilles amendes de stationnement qui ont plus de dix ans pour certaines. ..vous fatiguez pas j’ai regardé les lois sur les vieilles amendes il suffit qu’ils la relance une foiset meme dix ans après vous leur devez avec tt ce qu’ils ont rajouté comme taxe et frais de procédures aux amendes j’en ai pour 5000 euros..S’ajoute a cela deux allocations logement que la caf m’a versé suite à un mauvais calcul de leur part sur mes revenus et me voilà à devoir 1000 euros de plus …J’arrivais déjà pas à régler les 5000 alors qu’il y a prélèvement direct sur mon salaire alorsça en plus…Entre temps et en moins d’un anj’ai perdu mon père mon mari avec qui je vivais depuis 21ans.La peine et la douleur le chagrin m’a entraîné au fond du gouffre,je me suis enfermé chez moi dans un profond mutisme,je n’ouvrais plus le courrier je ne répond plus au téléphone ..Je payais mon loyer mon eau mon edf et la facture téléphone pour garder un lien malgré tt avec ma famille meme si je ne réponds pas à leurs appels pour lemoment…Plongé dans un cauchemar qui se renouvellait chaque matin un jour j’ai oublie d’envoyer mon arrêt de travail,avec le traitement j’avais des trous de mémoire et j’étais sûre de l’avoir envoyé. . Quand je me suis rendue compte je n avais plus de travail…Aujourd’hui jai encore un toit mais je ne sais pas comment je vais payer mon loyer car mes dettes m’attendent au pôle emploi. ..Je n’ai jamais fait d’excès financier les amendes de stationnement c’est mon mari qui les a contracté mais la voiture était à mon nom..Alors que faire?
Vous savez le plus étonnant c’est que tout m’est tombé dessus dans la pire période de ma vie…Juste après le décès de mon mari avec qui j’ai combattu le cancer pendant 5 ans..Nous sommes passés par tte l’horreur de la maladie et tant de fois je suis repartie de la réanimation anéantie et en sanglots, ce qui me permettait de garder la force de lutter était l amour et la présence de l’homme que j’aime. ..Tant qu’il était toujours en vie alors j’étais heureuse et je me battais de ttes les forces pour nous car j’avais pleine conscience que c’était ceux que j’aime qui donne du sens à ma vie le reste est pecadille…Puis mon père est mort aussi du cancer,en plein deuil de mon père je vous mon mari aller de plus en mal,puis les métastases sa douleur le cauchemar et l’enfer refrappait a la porte cette fois ci pour le l’arracher…Lorsqu’il nous a quitté le monde pour moi à cesser de tourner plus rien n’avait d’intérêt. A peine quelques mois après son décès trois mois pt être, le trésor public m’a envoyé la facture des amendes de stationnement dans oublier de l’augmenter de 70 pour cent avec les divers frais qui s’appliquent. …La car elle aussi à lancer une procédure huissier pour récupérer deux allocations logements versées suite à un mauvais calcul..J’étais maintenant seule avec moins de mil euros pour tout régler mon mari n’était plus la pour m’aider ni moralement ni financièrement. ..A deux on pouvait tout surmonter..Je n’ai pas de retard de loyer ni d’eau mais la dernière facture edf n’est pas réglée ni la taxe d’habitation. .je ne peux payer je n’ai pas l’argent..Je peux à peine manger pour payer mon loyer et maintenant je n’ai plus de travail…Il y a un mois notre chienne de 13 ans est morte d’un cancer mammaire je maudis cette saloperie de cancer qui m’a pris tous ceux que j’aime. ..Pour vous ce n’était qu’une chienne mais pour moi elle était le lien qui me maintenait en vie qui mobligeait a prendre soin d’elle,a être obligé de respirer pour assurer ses besoins vitaux. …Elle est arrivée dans nos vies alors qu’elle avait 1 mois…Elle était le lien de mon ancienne vie le lien du bonheur avec mon mari…A ma détresse mentale morale psychologique s’ajoute toutes ces dettes,il me faudrait un miracle. ..Hélas ici bas les miracles n’existent pas…

Courriel (ne sera pas publié) (requis)

Veuillez m’aviser par courrier électronique de tout suivi à mes commentaires
Croyez-vous aux récits de la naissance de Jésus trouvés dans la Bible?

probleme financier comment s en sortir

Accueil

News & actu

Derniers articles
Budget et argent pratique
Banque et assurances
Investissements et placements

Calculatrices
Comparateurs
Boutique

Où êtes vous :
Accueil

Argent pratique Endettement

Article

CGU et Sécurité

Mentions Légales
CGU
Sécurité condidentialité

A propos

Presse
Budget facile ?
Qui sommes nous ?

Rencontrer des problèmes d’argent, avoir du mal à payer ses factures, être « à découvert » à la banque, cela peut malheureusement arriver à beaucoup de monde.
Un divorce, la perte d’un emploi, une mauvaise gestion de ses crédits, des achats trop nombreux, voire compulsifs… autant de raisons qui peuvent mettre une personne, une famille, en situation financière difficile que ce soit ponctuellement ou de façon plus durable…
C’est une situation qui est difficile à vivre au quotidien. De plus, si l’on ne réagit pas, elle peut s’aggraver rapidement et avoir des conséquences graves.
Voici quelques pistes pour vous aider à trouver une solution à court terme à vos difficultés financières…
Dans un premier temps, il est toujours recommandé de prendre contact avec son banquier.
Les banques n’aiment pas être mises devant le fait accompli avec des chèques qui sont émis sans provisions ou des prélèvements qui arrivent sur des comptes vides.
Bien souvent devant une telle situation et quand elles ne comprennent pas la situation, elles ne prennent pas de risque,. Elles rejettent chèques et paiements et appliquent les pénalités maximums prévues, sans discernement.
Vous risquez de vous retrouver avec des frais importants, d’être interdit de moyens de paiements et de vous retrouver inscrit dans le fichier des incidents bancaires. C’est souvent le début de gros ennuis financiers…
Pour ces raisons, si vous prévoyez une période financière difficile, nous vous recommandons de rencontrer le plus tôt possible votre banquier.
Il comprendra mieux votre situation, il verra que vous recherchez des solutions et ne laissez pas la situation se dégrader sans réagir. Il mesurera également vos besoins et évaluera le risque à vous prêter de l’argent.
Si vous savez déjà quand et comment la situation se rétablira, il sera d’autant plus disposé à vous aider.
Il pourra également vous proposer des financements adaptés à votre situation tels que des découverts autorisés, un prêt personnel ou encore une diminution ou un report de certaines échéances de vos crédits… Vérifiez également avec lui si l’assurance de votre crédit ne comportait pas une clause couvrant pas la perte d’emploi si vous êtes dans cette situation…
Prenez contact avec les services sociaux de votre ville, ils vous orienteront vers une assistante sociale ou une association…
Il est souvent difficile d’envisager cette démarche, mais elle est très bénéfique.
En effet, cette prise de contact vous évitera de vous retrouver seul face à vos problèmes…En parler avec quelqu’un vous aidera à prendre du recul sur votre situation et à étudier plus sereinement les solutions qui s’offrent à vous.
Selon votre situation, ils vous orienteront éventuellement vers des personnes ou des services qui pourront vous apporter une aide spécifique.
Ils vérifieront également avec vous que vous bénéficiez bien des aides auxquelles vous avez droit et ils vous informeront sur les dispositifs d’assistance qui existent selon votre situation.
Le service des impôts, de l’électricité, du gaz, du téléphone, les organismes de crédit, votre bailleur…Toutes ces  structures peuvent vous accorder des délais de paiement.
Contactez les, elles disposent généralement de services spécialisés et de procédures adaptées pour aider les personnes qui rencontrent des problèmes d’argent…
Vos dettes ne seront pas effacées mais elles pourront être étalées dans le temps pour vous permettre d’y faire face. Cela vous évitera surtout l’ouverture trop rapide de procédures ou de poursuites judiciaires qui coûtent fort cher !
La plupart des banques proposent désormais des prêts immobiliers dont les échéances peuvent être modulées en cours de prêt. Vous pouvez donc demander un report de certaines échéances et /ou  une diminution de la mensualité, la durée du prêt étant augmentée en conséquence.
Vérifiez ce qui est indiqué dans votre contrat et même si ce n’est pas prévu envisagez le avec votre banque…
Vous pouvez également envisager avec votre banquier  la mise en place d’un crédit personnel à un taux intéressant qui pourrait vous permettre de rembourser vos crédits revolvings et vos découverts qui sont souvent très chers et dont le remboursement pourra être étalé dans le temps…
Il s’agit, en modifiant l’organisation et/ou la structure de votre endettement, de diminuer vos remboursements en étalant la dette dans le temps…
Ainsi, certains organismes (les banques ne le font pas) vous proposent de regrouper tous vos crédits en un seul crédit dont la mensualité sera inférieure à l’ensemble des mensualités que vous avez. Ils peuvent vous proposer dans le même temps de mettre à votre disposition une somme d’argent pour vous apporter une bouffée d’oxygène.
Ce dispositif peut être intéressant dans certaines situation, mais il faut rester vigilant car une restructuration de crédit conduit à augmenter et/ou à étaler l’endettement.
De plus cette opération n’est jamais gratuite : des frais de dossier sont généralement dus, une assurance ou des actes administratifs sont parfois à prévoir et il faut rester vigilant sur les taux pratiqués…
Il s’agit d’une demande qui doit être faite auprès du Tribunal d’Instances et qui permet de reporter pendant 2 ans maximums les échéances d’un crédit, en particulier d’un crédit immobilier.
Cela concerne les personnes qui rencontrent des problèmes ponctuels par exemple liés à la perte de leur emploi, un divorce …
Pour en savoir plus surla demande de grâce .
Il s’agit d’une procédure qui permet d’apurer la situation financière d’une personne qui ne peut plus faire face à ses dettes, actuelles ou prévisibles. Il est rare qu’elle efface complètement les dettes d’une personne.
Si la demande est recevable, la commission de surendettement étudiera la mise en œuvre d’un plan de redressement qui permettra au débiteur de rembourser ses dettes tout en disposant d’une somme suffisante pour faire face à ses besoins quotidiens.
Si le plan est accepté par toutes les parties, les poursuites éventuelles seront suspendues et le débiteur devra appliquer le plan qui aura une durée maximum de 8 ans.
Dans le cas ou le demandeur est insolvable et n’a aucun moyen de rembourser sa dette, une procédure de rétablissement personnel pourra être établie et tout ou partie de sa dette sera effacée.
Au-delà de ces dispositions qui sont des pistes à court / moyen terme pour sortir d’une situation financière difficile, la recherche d’une solution à plus long terme est bien évidemment indispensable.
La solution « miracle » n’existe pas… Elle peut s’appuyer sur une recherche de revenus supplémentaires, une meilleure gestion quotidienne, une diminution des dépenses, des économies à trouver, un mode de vie à repenser….
Créez dès maintenant votre livre de comptes gratuit avec Budgetfacile.com et commencez à faire des économies

probleme financier comment s en sortir
Vos dettes sont-elles la source de :
Parlez confidentiellement avec un conseiller
Comment SOS Endettement peut m’aider à régler mes ennuis financiers?
Trouvez de l’aide près de chez vous!
Carte de syndics autorisés en insolvabilité au Québec
Obtenez de l’information véridiqueet à jour sur les options qui s’offrent à vous pour vous sortir du gouffre de l’endettement.
Trouvez un professionnel de confianceprès de chez vous qui fera l’évaluation sans frais de votre situation pour vous permettre d’y voir plus clair.
Protégez-vous contre les arnaqueset soyez assuré que la solution choisie est réaliste. Sortez vous de l’endettement une fois pour toutes.
Vous avez trop de dettes? Vous aux prises avec d’importants problèmes reliés à vos dettes (stress, maladie, fatigue, insomnie, conflits et autres)? Vous êes incapable de faire vos paiements minimum? Vous avez atteint les limites sur vos cartes de crédit? Vous recevez des appels de vos créanciers? Vous ne savez plus quoi faire?
Personne ne souhaite se retrouver avec trop de dettes et les sérieux problèmes qui s’y rattachent!
Parfois, des situations imprévues se présentent et nous devons y faire face. Heureusement, plusieurs solutions à l’endettement existent pour vous aider à vous en sortir.Ces solutionsvont dela réorganisation du budgetjusqu’àla faillite personnelle(qui peut souvent être évitée grâce àla proposition de consommateur ).
La bonne nouvelle si vous souffrez d’endettement, c’est que vous n’êtes pas seuls! Des milliers de québécois sont aux prises avec des problèmes de dettes.
SOS Endettement à comme mission de vous aider à bien comprendre vos options pour vous en sortir.
Comme chaque cas est unique, la meilleure chose que vous puissiez faire est d’obtenir une évaluation gratuite, confidentielle et sans obligation.
SOS Endettement offre de la consultation sans fraispar courrielou par téléphone (1 866 491 4541) avec des conseillers en réorganisation financière, des ressources éducatives, de l’information sur les solutions pour combattre l’endettement et du support tout au long du processus.
Qu’est-ce qu’un syndic, quel est son rôle, comment peut-il vous aider?
Vous voulez éviter la faillite? La proposition pourrait être votre meilleure option!
Consultez notre répertoire de syndics au Québec pour trouver de l’aide près de vous.

probleme financier comment s en sortir
identifiez-vous avec vos codes d’accès :
Vous recevez Dossier Familial mais n’avez pas encore de codes d’accès ?
Pas encore abonné à Dossier Familial ? Découvrez tous nos services !
Newsletter gratuite hebdomadaire, vous pouvez vous désinscrire à tout moment d’un simple clic
Vos données sont traitées par Uni-Editions pour la gestion de vos demandes. Elles sont à destination exclusive d’UNI-EDITIONS. Conformément à la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vos droits d’accès, de rectification ou d’opposition, pour motifs légitimes, peuvent être exercés par courrier recommandé avec accusé de réception à UNI EDITIONS, CIL, 22 rue Letellier 75739 Paris Cedex 15, accompagné d’une copie de votre pièce d’identité
Trier par
Date de création Pertinence Titre
Accueil»Argent»Crédits / surendettement»Surendettement : des aides pour s’en sortir

Surendettement : des aides pour s’en sortir
Vos données sont traitées par Uni-Editions pour la gestion de vos demandes. Elles sont à destination exclusive d’UNI-EDITIONS. Conformément à la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vos droits d’accès, de rectification ou d’opposition, pour motifs légitimes, peuvent être exercés par courrier recommandé avec accusé de réception à UNI EDITIONS, CIL, 22 rue Letellier 75739 Paris Cedex 15, accompagné d’une copie de votre pièce d’identité
Un mécanisme de règlement des situations de surendettement doit permettre aux personnes les plus fragilisées de surmonter leurs difficultés plus rapidement.
Devant l’accroissement du nombre de ménages ne pouvant plus faire face à leurs dettes,des mesures permettant d’accélérer le traitement des dossiers par la commission de surendettement sont intervenues en février 2014 .Nous les détaillons dans un autre article.
Vos revenus ont fortement baissé ces derniers temps. Malgré les arrangements à l’amiable passés avec votre banque, vous n’arrivez plus à rembourser vos dettes (par exemple l’emprunt pour l’achat de votre logement, le crédit pour l’achat d’une voiture). En plus vous ne pouvez plus payer les dépenses habituelles (nourriture, factures d’eau, d’électricité, impôts…).
La procédure de règlement du surendettement se déroule en plusieurs étapes. A noter que de nouvelles mesures de lutte contre le surendettement, issues de la loi du 1er juillet 2010, s’appliquent depuis le 1er novembre 2010.
Le dépôt d’un dossier devant la commission de surendettement du lieu de votre domicile va mettre en route la procédure.
Auparavant, n’hésitez pas à contacter les services sociaux de votre mairie, une association de consommateurs ou le conseiller en économie sociale et familiale de la CAF.
Ils vous expliqueront la procédure, vous aideront à remplir le dossier, à recenser toutes vos dettes et vos revenus. Ils vous conseilleront de saisir rapidement la commission afin de ne pas laisser vos dettes augmenter.
L a commission de surendettement dispose, depuis le 1er novembre 2010, d’un délai de 3 mois pour décider de la recevabilité du dossier. A noter que, depuis le 1er novembre 2010, elle ne peut plus refuser aux personnes propriétaires de leur logement l’accès aux procédures de surendettement.
Si votre dossier est retenu, la commission de surendettement recherche une solution amiable avec vos créanciers.
La commission vous inscrit tout de suite au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). Tous les établissements de crédit sont donc informés de l’ouverture de la procédure. Il s’agit d’éviter que vous augmentiez votre endettement par de nouveaux crédits.
Par ailleurs, depuis le 1er novembre 2010, à partir de la décision de recevabilité d’un dossier de surendettement (voire même dès le dépôt du dossier en cas d’urgence), les personnes surendettées ne peuvent plus faire l’objet de poursuites de la part de leurs créanciers.
La commission va d’abord chercher à régler votre situation à l’amiable, en vous proposant ainsi qu’à vos créanciers un plan conventionnel de redressement.
Elle établit très précisément votre état d’endettement et vous en informe.
Si vous n’êtes pas d’accord sur le montant de certaines dettes, vous pouvez désormais demander à la commission, dans les 20 jours, de saisir le juge de l’exécution afin qu’il vérifie ces créances. Vos créanciers sont également informés de l’état de votre passif et disposent de 30 jours, en cas de désaccord, pour justifier de leurs créances et fournir toutes les informations utiles à la commission.
Vous pouvez demander à être entendu par la commission. Vous venez ainsi expliquer personnellement votre situation à la commission, tout en étant accompagné de la personne de votre choix.
Il n’est valable que si vous et vos créanciers êtes d’accord pour le signer. Le plan peut comporter de nombreuses mesures (réduction de taux d’intérêt, remise de dettes, mise en vente d’une résidence secondaire ou d’une voiture, clôture de produits d’épargne…). La durée du plan ne peut excéder 8 ans.
Vous ne pouvez vous en sortir que si un minimum de ressources vous est laissé chaque mois, une fois vos dettes payées.
Le « reste à vivre » vous permet de disposer chaque mois d’une somme au moins égale à la part insaisissable de votre salaire (il existe un barème actualisé chaque année). Il ne peut être inférieure au RSA (499,31 euros), majoré de 50 % si vous avez une personne à charge (748,98 euros, plus 199,72 euros par personne supplémentaire).
Si vous vous êtes porté caution pour un parent, un ami qui se retrouve surendetté, vous êtes informé systématiquement par la commission de l’ouverture d’une procédure de surendettement ; vous avez alors 30 jours pour lui indiquer le montant des sommes déjà payées en exécution de votre engagement de caution.
Pour éviter le surendettement par « ricochet » – lorsque l’on vous demande de payer des sommes qui dépassent vos capacités de remboursement -, les créanciers sont tenus de vous informer dès le premier défaut de paiement du débiteur.
Dans tous les cas, un minimum de ressources, d’un montant identique au « reste à vivre », vous est garanti chaque mois.
Si les négociations échouent, vous avez la possibilité de demander à la commission, dans les 15 jours, des mesures de redressement.
La commission peut notamment décider d’étaler le paiement de vos dettes sur 8 ans. Toutefois, les dettes suivantes sont exclues de toute remise, de tout rééchelonnement ou effacement :
Si vous êtes dans l’impossibilité totale de rembourser vos dettes faute de ressources suffisantes, la commission peut recommander un moratoire de ces dettes pour 2 ans. Vos dettes ne sont pas effacées, simplement vous n’avez pas à les rembourser pendant la période fixée.
Les intérêts sont également gelés, sauf décision contraire de la commission. Néanmoins, vous devez continuer à rembourser vos dettes alimentaires.
A l’issue du moratoire, si vous êtes tyoujours insolvable, la commission peut recommander l’effacement partiel des dettes. Le moratoire et la réduction ou l’effacement des dettes doivent être homologués par le juge de l’exécution. Mais attention, si vous avez bénéficié d’une telle mesure, aucun nouvel effacement pour des dettes similaires n’est possible pendant 8 ans.
La procédure de rétablissement personnel concerne les personnes dans une situation irrémédiablement compromise, caractérisée par l’impossibilité réelle de pouvoir mettre en oeuvre des mesures de traitement de votre surendettement.
Elle peut être initiée par la commission de surendettement qui, au moment de l’instruction de votre dossier, sollicite le juge de l’exécution aux fins d’ouverture de la procédure de rétablissement personnel. La commission doit obtenir votre accord par écrit s’il s’agit d’une procédure de rétablissement personnel avec liquidation judiciaire.
Vous pouvez également, par l’intermédiaire de la commission, solliciter l’ouverture de la procédure, lorsque vous ne pouvez plus respecter les engagements prévus.
Le juge, une fois saisi, doit vous convoquer dans un délai d’un mois, ainsi que vos créanciers, à une audience d’ouverture de la procédure de rétablissement personnel. Après vous avoir entendu et vérifié le caractère irrémédiablement compromis de votre situation, il rend un jugement prononçant l’ouverture de la procédure.
Ce jugement entraîne la suspension des procédures d’exécution (commandement de payer, par exemple) portant sur des dettes autres qu’alimentaires. Cette suspension est acquise jusqu’à la fin de la procédure (clôture du jugement).
Le juge est ensuite amené à prononcer la liquidation judiciaire de votre patrimoine personnel. Une fois la liquidation prononcée, vous ne pourrez plus disposer de vos biens. Sont exclus de la liquidation, les biens meublants nécessaires à votre vie courante (tables, cuisinière, lits,…) et les biens indispensables à l’exercice de votre activité professionnelle (voiture,…).
Le juge désigne un liquidateur qui a douze mois pour vendre vos biens à l’amiable ou par vente forcée. Lorsque vous êtes propriétaire, votre logement est également vendu. Le juge, qui a déterminé la mise à prix des biens et les conditions de la vente, répartit le produit des ventes entre les créanciers pour rembourser les créances.
Si le produit de la vente est suffisant pour payer tous les créanciers, le juge prononce la clôture de la procédure. Si le produit de la vente est insuffisant, le juge prononce la clôture de la procédure pour insuffisance d’actif. La clôture de la procédure entraîne l’effacement de toutes les dettes, à l’exception des dettes alimentaires, des amendes pénales, des réparations allouées aux victimes dans le cadre d’une condamnation pénale.

probleme financier comment s en sortir
Vous êtes ici :
Accueil-Argent-Problèmes d’argent comment s’en sortir
Passionné par lapsychologie et le développement personnel, j’ai eu envie de créer ce blog pour partager sur ces deux thèmes. La psychologie s’applique à tous les domaines de notre vie, donc je publierai des articles dans de nombreux domaines.
Laissez des commentaires, partagez vos expériences et donnez votre avis .
Bonne visite
Lynda
3 avril 2017 at 12 h 48 min- Reply
Steve Etherington
4 avril 2017 at 16 h 13 min- Reply
Mirlène
20 juillet 2014 at 16 h 47 min- Reply
Steve Etherington
23 juillet 2014 at 18 h 52 min- Reply
Amina
20 juillet 2014 at 16 h 41 min- Reply
Steve Etherington
23 juillet 2014 at 18 h 51 min- Reply
Nelia : J’ai oublié d’évoquer également le côté sentimental…
Nelia : Bonjour et merci pour vos conseils, je les mettrai en pratique. Je…
berkani : Bonsoir, je suis madame berkani chantal pas de justificatif requis…
Rebecca : Rappelez-vous de faire un voeu avant de lire la prière. C’est…
Basilio : Bonjour! je suis un jeune cadre comptabilité dans l entreprise ou j…
Patricia Francois : J’ai vécu une peur chronique pendant des années !…
Ilona : Bonjour, je suis depuis toute petite ronde, et j’ai subit des…
alexis : Bonsoir moi je secret d’être riche
CLIQUEZ sur l’image pour accéder à la Web Tv
Méthode pour arrêter de fumer – CLIQUEZ SUR L’IMAGE
Copyright 2015 – 2022 © Psy Online Tv ® | Tous droits réservés
Si vous avez unproblème d’argentet que vous vous dites« problème d argent comment s en sortir » , sachez que je suis passé par là et je suis donc vraiment disposé à comprendre ce que vous vivez à l’intérieur de vous. Maintenant avec du recul et surtout maintenant que mesproblèmes financierset je pourrais en fait dire que j’en ai fini AVEC monproblème financier .
J’ai eu le temps croyez moi de bien réfléchir pour trouver des solutions rapide pour m’en sortir mais ce que j’ai mis du temps à comprendre c’est qu’en réalité la vie me donnait l’opportunité d’en finir une bonne fois pour toute avec lesproblèmes d’argent . J’ai grandi dans une famille avec des parents qui ont toujours travaillé mais qui depuis leur plus jeune âge ont toujours été de vrai paniers percés et ils dépensaient plus que ce qu’ils ne gagnais. Ils géraient donc très mal leurs finances et finissait toujours par avoir ou se créer desproblèmes d argent . 
J’ai donc été éduqué et programmé inconsciemment avec mes sœurs à reproduire le schéma psychologique et mental familial en suivant le même chemin économique et à partager les mêmes croyances en matière d’argent jusqu’au jour où j’ai vécu la grande descente aux enfer sur leplan financier . Maintenant que tout va bien dans ma vie sur le plan financier et que je n’ai plus à me dire « ah »problème d’argent que faire , je vous assure que je suis dans un sens content d’avoir subit jeune cette expériences désagréable et vraiment inconfortable.
Mais j’ai tellement appris sur l’argent, l’économie, la finance, la vente et le commerce qu’en fait ce qui était au début une catastrophe s’avère à présent une grande bénédiction et peut-être même la plus grande chance que la vie m’ai donné pour me dirigé et me guider vers la vie de mes rêves et vers la réalisations de mes plus hautes aspirations. 
Je vais écrire de nombreux articles pour témoigner et partager ce que j’ai vécu car je pense et je crois au plus profond de moi que mon expériences vécue peut être utile à d’autres personnes comme vous surement si vous êtes en train de lire ces lignes. Ce que j’ai compris avec l’argent c’est que vous pouvezattirer l’argentdans votre vie par des voies et des moyens que vous n’êtes absolument pas capable de concevoir et encore moins si vous vivez en ce moment degros probleme d argent comment s en sortir .
(Exemple en 2007 je n’aurais pas imaginé écrire un livre et je n’aurais encore moins pu imaginer le vendre sur internet ! Vous pouvez jeter un coup d’oeilen cliquant sur l’image à droite   plus haut   « comment attirer l argent » ) . Une autre chose que j’ai compris durant mon apprentissage qui m’a permis de m’en sortir sur le plan financier et surtout qui m’a permis à présent d’entreprendre et degagner de l’argentpour Gagner ma liberté financière progressivement, ce que j’ai compris c’est que savoircomment attirer l’argentc’est bien beau, vous savez je suis sûr que vous connaissez de quoi je veux parler, j’ai lu tout comme vous de nombreux livres sur l’argent avec des titres plus ou moins évocateurs comme par exemplecomment devenir richeen 5 jours ou encorecomment devenir millionnairedans les 3 mois qui viennent, vous avez aussi d’autres titres commecomment devenir milliardaire , vous avez aussi un nombre incalculable de livre avec des titres comme par exemplecomment faire fortune avec internetoucomment faire fortune sur internet . Je ne veux absolument pas critiquer cela car même si en fait quelque part vous achetez de l’argent en achetant ces livres et que vous aidez surtout celui qui a écrire le livre àgagner de l argent rapidement , il n’en reste pas moins que c’est très formateur de vous inspirer et d’observer comment ses personnes font pour à leur tourattirer l’argent comment un aimantet comment ils font pourattirer l’argent à soi . 
[fusion_builder_container hundred_percent= »yes » overflow= »visible »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ background_position= »left top » background_color= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » spacing= »yes » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » padding= » » margin_top= »0px » margin_bottom= »0px » class= » » id= » » animation_type= » » animation_speed= »0.3″ animation_direction= »left » hide_on_mobile= »no » center_content= »no » min_height= »none »]
problèmes d’argent comment s’en sortir
En fait j’ai même le souhait et je fait le veux que de plus en plus de personnes seront inspiré àécrire sur l’argentpour partager leur vécu et leurs expériences pour aider les autres et s’aider elle même à sortir des problèmes financiers. Parler d’argent et écrire votre propre livre sur l’argent peut être la voie du salut pour vous et vous contribuerez à ce que de plus en plus de personne en France et dans le monde francophone arrêtent de dénigrer l’argent et d’en faire la source de tout les maux.L’argent est en fait un merveilleux moyen d’échange d’énergie qui peut vous permettre de progressivement acheter votre rêve et la vie que vous rêvez d’avoir et que vous avez toujours voulu avoir.Et le premier pas que vous devez accomplir c’estarrêter de critiquer les gens richeset vous devez même plutôt cherchez à vous en approcher pour petit à petit apprendre à penser comme ils pensent cars’ils sont riches ce n’est pas le fruit du hasardc’est parce qu’ils pensent d’une certaine manière et ont des croyances qui leur permet d’ouvrir jour après jour de nouvelles portes pour gagner plus d’argent et pour s’enrichir chaque jour de mieux en mieux et de plus en plus. 
Besoin d’argent rapidement ou besoin d’argent tout de suite ? Oui surement comme tout le monde mais je vous assure la chose qui sera bien plus payante sur la durée et durant toute votre vie c’est de prendre un peu de temps pour remettre de l’ordre dans vos finances en commençant par apprendre ou réapprendre correctementcomment gérer son argentetcomment faire fructifier son argent .Gérer son argentet et savoir commentfaire un budgetet le respecter quoiqu’il vous en coûte c’est cette connaissance primordial et cette habitude qui va être la fondation de votre vie financière positive pour toute votre vie. Quand je discute avec ma grand mère qui est très âgé mais qui vit à 90 ans encore seule chez elle en se débrouillant seule. Et bien elle fait et tiens ses compte d’une main de fer avec son petitlivre de recette et dépenseà l’ancienne ou elle met en temps réel toutes ses dépenses et rentrées d’argent aussi petites et minimes soient elles.
Quand je la voit et quand je parle avec elle je comprends que nous sommes plusieurs générations à avoir oublié et délaissé la bonne vieille sagesse en matière de finance.Avoir des finances saines et positivesest quelque chose de tellement agréable je vous assure que plus jamais de votre vie vous ne voudrezdépenser plus d’argentque ce que vous avez de disponible. Depuis que j’ai pris la décision et que j’ai fais le choix de ne plus vivre à crédit, j’achète uniquement en fonction de l’argent disponible et si je ne peux pas je repousse l’achat et j’économise jusqu’à en avoir les moyens financiers. Et figurez vous c’est que le plus marrant c’est que parfois au bout de 2 ou 3 mois vous n’avez même plus envie de dépenser votre argent compulsivement pour l’objet que vous aviez convoité.
C’est là où vous vous rendez compte que la télé et les média ont une puissance psychologique incroyable voir même inquiétante pour provoquer le besoin dans l’esprit des gens. Votre subconscient est tellement agressé et martelé de toutes part par le tapage médiatique et la publicité que vous devenez esclave de l’argent au lieu d’en être le maître. Si vous cherchez un moyen contre leproblème d argent solutionallez lire l’article que j’ai écrit il vous donnera également des pistes, des conseils et des astuces pour gagner de l’argent sur internet. Inscrivez vous à la news letter si ce n’est déjà fait et si vous êtes intéressé sur tous ce qui touche l’argent et la finance car de nombreux thème seront abordés et encore de nombreux articles sont à venir sur ce sujet et il se peut que certains d’entre eux vous apporte desidées pour gagner de l’argentou dessolutions pour gagner de l’argent . 
Vous allez trouver ci-dessous quelques petites étapes que vous devez mettre en application tout de suite pour remettre de l’ordre dans vos finances ou pour peut-être même commencer à envisager un moyen propre à vous pourgagner sa vie sur internetou tout du moins vous créer unrevenu d appointsur internet et un complément de revenus qui mettra du beurre dans vos épinards en plus de votre emploi principal. C’est le cas pour moi et depuis un an j’ai unrevenu supplémentairetrès appréciable qui tombe chaque mois. Je vous assure que c’est génial de vivre et ressentir cette sensation d’ arrondir ses fins de mois internetque ce que vous créez et bâtissez sur internet vous permettra à terme d’être financièrement et même libre tout court.
Mais avant cela commencez par la base qui est de vous mettre enfin sur une voie positive avec l’argent en suivant les indications suivantes.
 [/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]
Vous souhaitez bénéficier d’un fond de commerce, d’un crédit d’investissement , ou vous offrir une nouvelle maison, changer de voiture ou encore vous équipez en électroménager.
Hélas vous êtes au chômage ou vous faites l’objet d’interdit bancaire , personne pour vous donner un coup de pousse financier . Cependant nous sommes une institution financière disponible pour octroyé des crédits à tout particulier ou chef d’entreprise sérieux et honnête.
Votre satisfaction dans une condition fiable et rapide est notre priorité.
Pour plus de renseignements répondez à cet email : bla-bla-bla at gmail ou hotmail
Bonjour à tous les lecteurs du site internet psy online tv. J’ai décidé de publier le commentaire ci-dessus qui clairement une escroquerie et une arnaque.
J’ai biensûr retiré l’adresse email pour la sécurité de tous les lecteurs et auditeurs sur le site de psychologie positive psy online tv.
Je voulais sensibiliser un peu les personnes qui pourrait ce laisser séduire par les syrènes de l’argent facile, trop facile.
Des personnes que vous ne connaissez pas et en plus qui veulent vous prêter de l’argent sur internet.
C’est mieux que la papa noel, c’est noel en plein été !
Mais assez de rigolade car si vous vous faites pièger ca peut vous coûter très très cher.
Sur internet, ne donner jamais vos numéro de carte bancaire, ne transmettez aucun document tel que votre carte d’ientité ou autres types de papiers officiels vous concernant.
Quand vous recevez un email d’une personne inconnue qui veut vous donner de l’argent ou encore qui vous propose une affaire alléchante, fuyez et ne répondez surtout pas.
Il y a aussi des faux email de soi-disant venant de PayPal, de Free, de Orange, de la Caf, des impôts, du gouvernement, ou de n’importe quelle société de prestation de service en vous disant que votre compte va être fermé dans moins de 24 heures ou ce genre de chose.
Le but est que vous cliquez sur les liens et que vous divulguiez vos mots de passes, vos codes bancaires…etc.
Il y a des e-mails frauduleux vraiment très bien fait ou il est vraiment difficile de voir que c’est faux et une arnaque.
J’ai failli moi même me faire avoir par un soi disant e-mail de Out look qui me disait que mon compte serait fermé dans 2 jours, c’est mon email principal et j’avais un peu paniqué.
Et j’ai failli me faire avoir. Une fois mais pas deux. Il faut malgré tout toujours rester vigilant.
Si vous avez des problèmes d’argent et que vous cherchez comment s’en sortir, surtout ne faites pas n’importe quoi.
Prenez le temps d’aller marcher dehors seul(e) dans le silence pendant quelques heures pour réfléchir et faire le point. C’est souvent dans ce genre de moment avec vous même que votre esprit vous enverra une opportunité, une rencontre, une solution, une idée…etc.
Sachez quelque soit la gravité de la situation financière, il y a toujours un moyen, il y a toujours une solution.
Dites moi à présent dans les messages ci-dessous :
Qu’est ce qui vous bloque et vous empêchent de transformer votre situation financière ?
Quelles sont les 2 choses les plus importantes que vous désirez pour vous aider à vous en sortir ?
Qu’est ce que vous désirez savoir ?
Quelles sont les 2 choses les plus importantes que vous désirez apprendre et avoir pour changer votre situation ?
Merci bcp et bon week-end a vous aussi. L’article est très intéressant et j’avoue aussi que celui sur comment attirer l’argent m’a beaucoup plus et me parle entièrement par rapport à ce que j’ai vécu.
Bonjour Mirlène, merci pour votre retour, ca me donne de l’énergie et du courage pour continuer mon travail pour aider les autres.
Bonsoir monsieur
j.ai bien recu votre message et je vous remercie infiniment de tout ce que vous m.avez envoyé . mon problème c.est que j.ai bc de credits et les echeances sont tres élevés et je ne savais plus comment m.en sortir surtout que mes credits vont durer jusqu.à 2021 aidez moi avec un truc piur trouver solution pour vivre sans problèmes et merci
Bonjour Amina, tout d’abord puis je vous demander si vous êtes en France ou ailleurs car c’est vrai que ca peut changer beaucoup de chose. Comme beaucoup d’autre personnes je suis moi même passé par ce que vous vivez et je m’en suis sorti. Je ne vous dit pas que cela a été facile ni même rapide car cela m’a pris quelques années pour remettre mes finances en positif. Mais sachez que tout est possible même si vous avez surement du mal à concevoir et imaginer comment vous en sortir.Tout d’abord je veux vous dire qu’il faut que vous vous accrochiez et que soyez combative et prête à vous battre. Vous allez aussi devoir redoubler de travaille car l’argent ne peut pas revenir comme par magie mais vous êtes je suis sûr une femme intelligente et vous pouvez trouver des solutions et un moyen pour vous en sortir. C’est d’ailleurs ce que j’explique dans le Guide que j’ai écris pour faire profiter à des personnes qui vivent la même chose qu j’ai pu vivre pour que vous réussissiez vous aussi à vous remettre à flot. Ce qui m’a sauvé en tout premier c’est d’apprendre à gérer mon argent d’une main de fer. J’ai ensuite supprimé toutes les dépenses superflues et je me suis donné enfin l’obligation et la ligne de conduite obligatoire à suivre consiste à économiser de l’argent chaque mois même si ce n’est que 20 euros. J’étais surendetté avec plusieurs crédits sur le dos et j’ai décidé de me dire non les banques et les créanciers ne me feront pas devenir un esclave qui obeit à tous leurs ordres. Je me suis organisé pour avoir mes rentrées d’argent en cash et je mettais fidèlement entre 20 et 50 euros de côté chaque mois. Et j’ai remboursé quand je pouvais d’un coup et à tour de rôle les créanciers. Mais je ne leur ai pas donné la possibilité de venir ponctionner mon argent librement. Je vais bientôt lancé une campagne de promotion pour vous permettre d’acquérir mon guide ainsi que les droits de revente, vous pourrez ainsi le revendre sur internet librement et garder tous l’argent que vous ferez avec.
Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussivous abonnersans commenter.

Si Vous avez 10 minutes par jour,
voici
Le Moyen
pour
Avoir Confiance en Soi

probleme financier comment s en sortir
Problèmesfinanciers?Problèmesd’argent?
● Consultation Budgétaire

● Prêt personnel
● Refinancement hypothécaire

● Négociations avec les créanciers
Selon votre situation personnelle et en tenant compte de l’ampleur du problème, il existe différentes solutions aux dettes. Vous avez peut-être avantage à rencontrer, lors d’une consultation, un conseiller budgétaire le plus près de chez vous, avant d’envisager sérieusement l’une ou l’autre des solutions existantes aux problèmes financiers.

probleme financier comment s en sortir

Concours
Horaire
Infolettres
Nouvelles

Facebook
Pinterest
Twitter

Categories

Budget

Chercher une recette

Mythes alimentaires démystifiés

En saison

Pour la famille

Alimentation santé

Idées repas

Savoir cuisiner

Techniques et conseils
Trucs cuisine

Guide des aliments

En vedette

Recettes en moins de 20 minutes
Recettes faibles en calories

Plats mijotés
Recettes sans gluten

Décoration

Vite fait, bien fait avec Emilie

Rénovation

Techniques de pro

Organisation

Cour et jardin

Projets brico

Emballages cadeaux faits à la main

Immobilier

Dans nos émissions

Capsules vidéos

Projets

Pièce par pièce

Cuisine
Salle de bain
Chambre

Salon
Garage

Animaux

Grossesse

Bébé

Éducation et comportement

Vie de famille

Activités en famille
Défis de parents

Consommation

Âge par âge

3-24 mois
2-5 ans

5-10 ans

En vedette

Mythes et animaux
Calendrier de grossesse

Finances personnelles
Section spéciale sur l’intimidation

Mariage

Conseils et planification
Planificateur de mariage

Vos bonnes adresses

Sexualité

Sexe sur le divan

Santé

Prévention et maladies
Index des maladies

Guide des vaccins

Bien-être

Moments d’espoir

Remise en forme

Sports et entraînement
Calculateur de dépense calorique

Calculateur de l’IMC

Nutrition

Infos et conseils
Calculateur des besoins caloriques

Tableau des nutriments

Mode et beauté

Les conseils beauté de Marie-France

En vedette

Maigrir pour gagner – Votre outil de remise…

Parfois, certains évènements nous mènent vers une situation financière problématique et il apparaît très difficile (voire impossible) de s’en sortir. Les factures s’empilent alors que l’argent semble disparaître plus vite qu’on le gagne… Est-il possible de s’en sortir? Et si oui, comment faire?
Les raisons qui peuvent nous amener à l’endettement sont nombreuses et différentes pour chaque personne. Toutefois, il semblerait que certaines reviennent assez fréquemment :
Cela peut être dû à une perte d’emploi, un arrêt de travail prolongé à cause d’une maladie, un retour aux études, une séparation, etc.
Ils engendrent une perte brutale des économies. Par exemple, si l’on investit dans une maison qui nécessite beaucoup de réparations.
Cela peut être l’omission d’économiser pour payer les impôts.
On utilise systématiquement la carte de crédit pour les dépenses courantes et l’on ne paye que le minimum exigé chaque mois…
De nos jours, nous avons presque tous des cartes de crédit, des prêts étudiants ou des emprunts à la banque pour acheter une maison, une auto ou autre. Il existe très peu de personnes qui n’ont absolument aucune dette. Donc, le fait de devoir de l’argent à un créancier n’est pas réellement un problème en soi.
Pourtant, lorsque les sommes que nous devons débourser chaque mois excèdent notre revenu, il devient nécessaire d’agir. Pour connaître exactement notre situation financière, il faut faire un budget détaillé qui prend en compte :
Si les deux montants sont équivalents, vous êtes « correct », mais cela laisse peu de place aux imprévus. Les agents financiers estiment qu’une fois toutes les dépenses obligatoires réglées, il devrait vous rester entre 10 à 20 % de votre revenu total, comme coussin de sécurité.
Si les chiffres montrent que vous avez en fait assez d’argent pour payer chaque mois ce que vous devez, c’est signe qu’il est simplement nécessaire d’ajuster vos dépenses quotidiennes : peut-être que vous dépensez chaque jour 10 $ au snack du coin, au lieu d’apporter votre lunch. Sur un mois, cela représente beaucoup…
Il est aussi possible que votre budget mensuel soit équilibré, mais que les sommes dues soient si élevées que nous parvenez jamais à régler le capital de vos dettes et ne payez que les intérêts.
Évidemment, il est possible de passer de temps à autre par des périodes financières « creuses », sans que cela ne pose de réels problèmes à long ou moyen terme. Cependant, il est nécessaire de s’interroger et de revoir vos habitudes de consommation si les situations suivantes se répètent mois après mois :
Il existe heureusement plusieurs manières de se sortir de l’endettement, mais il faut avant tout connaître dans ses moindres détails votre situation financière, ce qui inclut les sommes que vous devez payer depuis longtemps et les dépenses courantes. Une fois que votre budget réel sera mis par écrit, vous serez en mesure de poser des actions concrètes. Si vous ne vous sentez pas capable de rédiger vous-même votre budget, vous devrez faire appel à une tierce personne qui s’y connaît assez dans le domaine. Cela peut être un conseiller financier professionnel ou un représentant d’un syndic de faillite. Plusieurs sites Internet bancaires possèdent un outil de gestion de budget, lié aux dépenses que vous faites par chèque ou avec votre carte de guichet. Le site Accès D, notamment, vous offre ce service qui peut vous aider à comprendre et gérer vos dépenses.
Tout dépendant de votre situation financière et du montant de vos dettes, plusieurs solutions s’offrent à vous :
Cette option est disponible lorsque votre dossier de crédit n’est pas trop « amoché. » Tous vos paiements sont regroupés en un seul, avec un taux d’intérêt bas. Cela vous permet de faire un seul versement par mois pour toutes vos dettes, un peu moins élevé que la somme de tous vos paiements précédents.
C’est la solution idéale lorsque vos dettes sont peu élevées et/ou que votre situation financière vous permet de payer un montant fixe chaque mois, afin de tout régler en peu de temps. Cette solution n’a pas d’influence négative sur la cote de crédit, mais il faut la mettre en oeuvre le plus rapidement possible, dès que la situation financière se fragilise.
Cette option est préférable si les dettes sont vraiment élevées, mais que l’on souhaite éviter la faillite et garder ses biens (maison, auto, etc.) Le syndic de faillite fait des ententes de paiement avec les créanciers, sur une durée qui va de 1 à 5 ans. Évidemment, il devient impossible d’utiliser ses cartes de crédit ou de contracter de nouveaux prêts. La cote de crédit est à peine meilleure que celle que l’on contracte après une faillite.
Cette option est recommandée si vos dettes ne dépassent pas les 5000 $. Toutefois, ce n’est pas le syndic de faillite qui s’occupe des démarches. Vous devrez vous-même aller au tribunal et vous engager à verser chaque mois un certain montant qui dépend de vos revenus et qui sera ensuite reversé à vos créanciers jusqu’à ce que le paiement soit effectué au complet. Le montant dû est directement prélevé de votre salaire. Avec le dépôt volontaire, vous pourriez toutefois perdre votre auto et votre maison (tout dépend des sommes dues), et votre cote de crédit sera la même que lors d’une faillite personnelle.
Lorsque toutes les autres options ont été étudiées et qu’il n’existe aucun moyen de régler vos dettes, il ne reste que l’option de la faillite. C’est une procédure juridique qui doit se faire avec un syndic. Vous devrez verser au syndic un certain montant chaque mois pendant 9 à 21 mois, selon vos revenus. Tous vos biens (maison, auto) seront officiellement remis au syndic. Il ne vous restera que vos biens personnels indispensables comme les meubles, vêtements, outils de travail, etc.
Si votre auto est nécessaire à votre occupation, elle pourra aussi être conservée. Avec une faillite personnelle, vous serez libérée de l’immense majorité de vos dettes et ne devrez plus rien à personne. Par contre, votre cote de crédit sera au minimum pour une durée de 7 ans, et il faudra ensuite la reconstruire.
Il existe des dettes dont on ne peut jamais se « sauver » : les amendes et contraventions, les prêts étudiants contractés depuis moins de 10 ans, les dettes d’impôts, les pensions alimentaires, les dettes contractées lors de fraudes et/ou fausses déclarations.
Normalement, après avoir connu de sérieux problèmes financiers, on pourrait s’imaginer qu’il devient plus facile de ne pas s’endetter… Pourtant, ce n’est pas le cas! Certaines personnes font plusieurs faillites… Et d’autres ont constamment l’impression de vivre dans le rouge, même lorsqu’ils réussissent à rembourser leurs dettes une première fois.
Voici quelques petits trucs qui devraient vous éviter bien des nuits blanches :

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

probleme financier comment s en sortir
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des publicités ciblées.OK En savoir plus
Vous avez des difficultés à boucler votre budget à la fin du mois? Vous trouvez que votre pouvoir d’achat baisse depuis plusieurs années?  Si vous avez répondu oui à ces 2 questions c’est que vous vous trouvez comme beaucoup d’autres personnes en France dans la galère financière . Les chiffres parlent d’eux-mêmes:
Et bien souvent les personnes en détresse financière cumulent deux handicaps à la fois. Chômeur et interdit de crédit. Au RSA et sans carte bancaire etc… Comme dit le dicton (malheureusement trop souvent vrai) : un problème ne vient jamais seul.
Mais plusieurs problèmes veulent aussi dire  plusieurs solutions . Nous avons donc crée une liste de  10 idées pour vous aider à sortir de la galère financière :
L’idée de cet article est simple. A vous de choisir les articles que vous souhaitez explorer. Puis agissez! Personne d’autre que vous ne possède la solution pour résoudre vos problèmes. Les aides existent mais elles sont bien souvent cachées du grand public et seules les personnes qui font les bonnes démarchent ont une chance d’obtenir quelque chose.Patience et persévérance finissent toujours par payer!
A ce sujet voici quelques astuces simples pour  développer votre persévérance : 
–  concentrez vous sur vos objectifs à 100% :
Vous souhaitez sortir du surendettement? Trouver du travail? Améliorer le quotidien de vos enfants? Si vous souhaitez vous sortir des problèmes financiers alors vous devez savoir exactement quel est votre but. Réfléchissez et foncez!
Avant de décrocher un prêt ou faire une demande d’aide financière, vous devez tout d’abord croire en vos chances de réussite. Ne comptez pas sur vos amis ou vos voisins pour faire le travail à votre place. Avoir confiance en vous, c’est la première étape avant de vous lancer dans vos démarches. Si les autres y arrivent, alors pourquoi pas vous?
–  Organisez vous et planifiez vos démarches :
Avant de vous lancer vous devez d’abord savoir quoi obtenir et comment. Faites une liste des documents à fournir par exemple et rédigez un plan simple avec des petits objectifs simple à atteindre. Une fois les choses les plus simples obtenues, passez à des choses plus complexes.
Vous cherchez du travail?  Concentrez vous d’abord sur votre CV. Une fois rédigé, faites le relire par un pro et essayer de l’améliorer. Meme chose pour votre lettre de motivation.
Ensuite, préparez une liste des entreprises ou secteurs d’activité qui vous intéressent. Mettez toutes ces informations dans un tableau Excel et réalisez un suivi journalier de vos démarches. 
Les choses ne marchent pas comme prévues?  Remettez-vous en question!

probleme financier comment s en sortir
En continuant sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous offrir des publicités ciblées.OK En savoir plus
Chômeurs , personnes au RSA, femmes isolées, étudiants sans ressources, retraités avec une petite pension… Des millions de français sont touchés par la précarité et la crise mais se battent pour se sortir de la galère financière. Notre objectif numéro 1 est d’aider en informant gratuitement ceux qui tous les jours se demandent comment ils vont pouvoir boucler leurs fins de mois. Voici donc 6 astuces légales et gratuites pour vous permettre à sortir de vos problèmes financiers rapidement:
Le prêt NACRE à taux 0  vient en aide aux demandeurs d’emploi qui souhaitent démarrer une entreprise mais n’ont pas le capital de départ ou pas les garanties financières suffisantes pour s’adresser à une banque. Le futur entrepreneur (et futur « ex-sans emploi ») est accompagné dans sa démarche de création d’activité pendant 3 ans en plus de l’argent reçu.
De nombreux chômeurs réussissent aussi à créer leur propre emploi grâce aucoup de pouce financier de l’ADIE(Association pour le Droit à l’Initiative Economique) . Cette aide financière délivrée sous la forme d’un micro-crédit (avec garantie) pouvant aller jusqu’à 10 000 euros donne la chance aux demandeurs d’emploi de France métropolitaine et d’outre mer de se constituer un petit capital pour investir dans du matériel, du stock ou un véhicule professionnel.
Bonne nouvelle:le prêt NACRE à taux 0 peut être cumulé avec le micro-crédit de l’ADIE!
D’autres associations ou organismes sociaux proposent aussi des micro-créditspour des profils plutôt variés: entrepreneurs au chômage, personnes à la recherche d’un emploi ouintérimaires . Oui, en France,il est possible d’emprunter même sans CDI!
Et surtout rappelez-vous :   Le chômage n’est pas une fatalité ! Si vous pensez avoir l’âme   d’un entrepreneur (de l’énergie et des idées) mais vous n’avez pas les moyens nécessaires pour concrétiser vos projets, saisissez cette opportunité. C’est le moment d’aller de l’avant !
Pas assez d’argent pour manger?   Les épiceries sociales et solidaire et les Banques Alimentaires  s’adressent aux personnes qui n’ont pas les moyens d’acheter de la nourriture. Paris, Marseille, Lille, Bordeaux… Il en existe dans toutes les grandes villes de France.
Les personnes en difficultés (étudiants, personnes âgées, surendettés, travailleurs pauvres…) avec de petits revenus qui ne peuvent plus faire leur courses après avoir payé leur loyer, leurs factures d’électricité , de gaz et de téléphone.Les assistance sociales appellent cela le « reste à vivre » . Si vous pensez être dans cette situation et qu’il ne vous reste plus grand chose à la fin du mois après avoir réglé tout ce que vous devez,vous êtes très certainement en droit d’en bénéficier pour vous et votre famille!
Le saviez-vous? Il existe des centaines d’aides financières en France pour les plus démunis mais plusieurs milliers d’entre eux n’en bénéficient pas faute de savoir à qui s’adresser.On appelle cela le « non-recours ».Chaque année le montant non demandé est même supérieur à la fraude ! Un vrai scandale.
Manque d’information, découragement face à la complexité des procédures de demande, sentiment de gêne et d’embarras…  Voila les raisons qui expliquent principalement pourquoi des milliers de français sans ressources ne touchent pas ce que l’État et les collectivités locales mettent à leur disposition.  Ne faites pas parti de ces oubliés : Il n’y a pas de honte à profiter temporairement de la solidarité pour sortir la tête de l’eau.
Si vous souhaitez vous aussi vous sortir de la galère et des problème, c’est le moment pour vous de vous adresser à une association compétente qui pourra vous permettre de remplir un dossier si vous rencontrez des difficultés. Que votre demande concerne le surendettement, le RSA ou les allocations logement, vous trouverez le bon interlocuteur pour vous accompagner dans vos démarches.
Pour en savoir plus et pour vous faire accompagner dans vos démarches, consultez notre guide pratique en suivant ce lien :remplir un dossier d’aide
Pour obtenir spécifiquement une aide financière auprès de votre commune de résidence, vous pouvez aussi consulternotre guide pour demander une aide financière à sa mairie
La solidarité de proximité, vous connaissez? Notre 4ème bon plan anti-crise s’adressent à ceux qui veulent meubler leur nouvel appartement ou s’équiper en électroménager mais ne peuvent le faire par manque de moyens. Il existe une solution encore moins chère que dedemander une réserve d’argent sans justificatif d’utilisation  en magasin ou même d’ emprunter à taux 0 auprès de la CAF :  récupérer gratuitement des objets que d’autres particuliers veulent jeter !
En France, une dizaine de sites internet permettent aux particuliers de donner ou de récupérer des objets dans sa région, son département, sa ville et même dans son quartier. Pour ceux qui ont des soucis financiers, c’est avant tout une façon d’acheter sans dépenser et sans avoir à emprunter. Pour d’autres, une manière de consommer écologique et solidaire. Tout le monde y trouve son compte!
Certains de ses sites de dons entre particuliers ont pour devise« Donner au lieu de jeter ».  Pour vous ça sera plutôt« récupérer au lieu d’acheter ».
De nombreux « prêteurs privés » sévissent sur internet et tentent d’escroquer les personnes vulnérables (souvent interdit bancaire et fiché Banque de France)  à la recherche d’un prêt entre particuliers rapide et facile à obtenir . Bien souvent, ces personnes ne proposent de véritables crédits entre particuliers comme ils l’annoncent.
Dans 99,9% des cas, ces prétendus « prêteurs privés pour les particuliers » sont des escrocs professionnels basés à l’étranger et vous demandent une avance ou une commission avant l’obtention du prêt après vous avoir assuré que votre demande est acceptée. Pourtant, la loi française est très claire sur ce point:aucun versement ne peut vous être demandé avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts .
Si cela vous semble trop facile et trop beau pour être vrai et que l’on accepte de vousprêter de l’argent sans vous demander de justificatif de revenus , Méfiez-vous!
Vous pensez déménager dans un logement plus petit pour payer moins de loyer mais vous n’avez pas les moyens pour la caution? Si vivre dans une petite surface peut vous faire économiser sur le long terme ( plus de 12 000 euros en 10 ans si vous réduisez votre nouveau loyer de 100 euros/mois par exemple ),en revanche les dépenses liées à votre futur déménagement, les frais d’agence et le paiement de la caution et du dépôt de garantie vont vous appauvrir considérablement à court terme.
Heureusement, ceux qui ontbesoin d’un garant ou d’une caution solidaire   ne sont pas seuls, des dispositifs d’aide à l’accès à la location pour les plus pauvres tels queLoca-Pass ou le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL)peuvent vous permettre de devenir locataire sans garant.
Électricité, eau, gaz, téléphone, internet… Les factures impayées s’accumulent et vous vous demandez encore comment vous allez faire pour vous en sortir ce mois-ci.
Reporter les paiements ?  Plus possible vous l’avez déjà fait.
Ne plus payer du tout ?Non ! imaginer un huissier à votre porte vous rend déjà malade.
Bonne nouvelle :  EDF par exemple offre un tarif de première  nécessité  pour payer l’électricité moins cher et il existe des tas d’autres moyens de réduire vos factures ou vos dépenses importantes comme la cantine de vos enfants ou la maison de retraite de vos parents.
Si vous possédez une voiture et qu’elle vouscoûte  trop cher à entretenir  : sachez qu’il est possible de  gagner de l’argent avec sa voiture  !
Si vous avez besoin d’acheter ou de réparer votre voiture pour aller travailler et ainsi conserver votre emploi :  il est possible d’obtenir un  Crédit auto pour les personnes en difficultés  ou uneaide Pôle Emploi pour l’achat d’une voiture
Comment faire pour s’en sortir ? J’ai des problèmes d’argent à résoudre, comme tout le monde, et j’aimerai que ça s’arrange. Peut-être que les choses vont bouger grace au prochain président.

probleme financier comment s en sortir

Plus que le stress d’un boulot exigeant, plus que l’anxiété générée par des soupçons d’infidélité, plus que l’angoisse de la timidité, les soucis d’argent nous poussent souvent à des extrêmes irréparables… Pourtant, les ressources sociales et communautaires misent à disposition des individus sont plus nombreuses et plus efficaces que jamais. Si vous connaissez l’enfer des soucis d’argent, prenez le temps de vous arrêter ici.
Gagner de l’argent sur le net c’est possible ? Assurément ! Il suffit de s’y connaître un peu dans le webmastering, d’avoir des idées novatrices et d’être motivé. Ensuite, tout est question d’expérience acquise et de pratique dans le domaine !
Souvent, on ne prend même pas la peine de vérifier le taux des frais bancaires associé à nos transactions mensuelles. On ne se renseigne pas davantage sur les forfaits à 0€. Saviez-vous que vous pourriez ne rien payer ?
L’appât du gain, l’argent facile… Les montées d’adrénalinelors des paris sportifs sont comme les montagnes russes, on s’emballe, on exulte, on a le cœur qui lâche, puis… C’est la chute ou la cagnotte ! Sachez jouer avec finesse…
Certains ne soupçonnent même pas toutes les possibilités qu’offrent de nos jours le merveilleux monde des télécommunications. Via Internet ou par téléphonie conventionnelle, il existe des astuces parfaitement légales pour téléphoner en tout temps, partout sur la planète et sans que cela ne vous coûte le moindre centime. Génial, non ?
Copyright
Soucis-
Régie publicitaire internet
/ Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec :
Risques aggravés/
Multirisques/
Déclaration sinistre

probleme financier comment s en sortir

Particuliers

Entreprise

J’évalue ma situation

Je découvre les solutions

J’agis tout de suite

Je change mes habitudes

Nous joindre

Notre équipe

Dossiers publics

Actifs à vendre

Espace client

Recherche
Fermer

English

Comment reconnaître des difficultés financières?
© 2017 Raymond Chabot Syndics autorisés en insolvabilité
Consultation gratuite et confidentielle
Les problèmes d’argent, ça peut arriver à tout le monde. Il suffit parfois d’une succession d’événements malheureux pour que les problèmes financiers apparaissent. On a l’impression que l’argent nous coule entre les doigts et plus on cherche à s’en sortir, moins on trouve de solutions. Avec le temps, nos problèmes financiers peuvent même nuire à notre sommeil, à notre santé, à notre vie personnelle et à nos relations avec nos proches. Pour éviter d’atteindre ce niveau de stress, il est important de porter une attention particulière à certains comportements. En voici quelques-uns :
Si vous avez répondu oui à une ou à plusieurs de ces questions,prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillersqui saura vous guider. C’est entièrement confidentiel.
42% des Québécois se disent angoissés par leur situation financière personnelle

probleme financier comment s en sortir
 Inscrivez-vous
gratuitement à la
Newsletter et recevez un ebook en cadeau
Rentrez votre
adresse
e-mail dans l’encadré
ci-dessous

Voici comment je me suis
retrouvée en difficulté financière et surtout,comment je m’en
suis sortie…
A l’issue de mes études,
j’ai décidé de plier mes
bagages pour partir à l’aventure en Angleterre, où je pensais
initialement passer 1 an. Finalement, les choses s’y sont passer
tellement bien, que n’ayant aucune difficulté à trouver du
travail bien rémunéré sur Londres, l’histoire a durée bien plus
longtemps que prévue. J’y ai passé 8 merveilleuses années où
j’ai dépensé sans compter : sorties, pubs, shopping et loisirs à
gogo !
Londres est une ville qui regorge
d’activités et de ressources inépuisables, et toutes les
occasions sont bonnes pour y dépenser de l’argent !

Puis, j’ai finalement décidé après avoir rencontré ma deuxième
moitié, de revenir m’établir en France .
La première année, les choses se
sont plutôt bien déroulées, j’ai trouvé un travail rapidement et
j’ai même entrepris d’acheter un appartement avec mon conjoint.
Pas encore de soucis d’argent à l’horizon…
Puis, arrive la fin de ma
deuxième année de retour en France où là, tout change : je suis
licenciée de mon entreprise et la fin d’année arrive !
Je me retrouve alors au chômage
avec les mensualités de l’appartement à régler, un montant
incroyable d’impôts à payer -surtout sachant qu’en l’occurrence
ces impôts étaient calculés sur l’année précédente de mon
salaire et que je n’avais plus que des allocations chômage pour
survivre, la taxe foncière, la taxe d’habitation et la
redevance audiovisuelle, etc.
Tout ceci, auquel se sont ajoutés
les habituelles factures d’électricité, d’eau, de téléphone, les
courses alimentaires, le renouvellement des assurances, sans
parler de l’augmentation de l’essence qui avait bien choisi son
moment !…
Bref ! Salez, poivrez et servez
chaud !…
Je me suis alors retrouvé face à
une vraie catastrophe financière, qui a initialement commencée à
me faire perdre le sommeil.  
Puis, après quelques jours de
réflexion, j’ai décidé de m’attaquer au problème en prenant
le « taureau par les cornes » : apprendre l’art d’économiser de
l’argent pour mieux profiter de la vie.
J’ai commencé par faire
l’inventaire de tous les postes de dépenses afin de les analyser
et d’étudier comment certains pouvaient être réduits.
Le but de l’opération étant
d’apprendre à économiser de l’argent pour augmenter son pouvoir
d’achat,  ou encore apprendre à économiser de l’argent pour le
réinjecter ailleurs de façon beaucoup plus intéressante, et
donc, de pouvoir mieux profiter de la vie, tout simplement !

Aujourd’hui, toute cette expérience et cet apprentissage de la
gestion de l’argent m’ont permis de réduire mes impôts, de faire
des économies sur mes dépenses de carburant, diminuer mes
factures d’énergie, d’eau et d’électricité, et d’alléger mes
dépenses courantes de courses alimentaires et bien d’autres
choses encore.
Le
bilan :j’ai réussi à augmenter mon pouvoir d’achat, j’ai
retrouvé une situation financière saine et stable , et les
économies que j’ai réalisé m’ont permis de partir en vacances,
de m’octroyer plus de loisirs et de shopping !
Tout
ceci, tout en gardant l’habitude d’épargner un minimum. En
effet, aujourd’hui avec les entreprises qui licencient à tour de
bras, un pépin financier est vite arrivé ! Sans parler des
éventuels soucis de santé ou autres qui peuvent arrivés aux
membres de votre famille. Donc il est toujours bon de prévoir
une poire pour la soif !…
Avec, le contexte économique
actuel, la délocalisation, l’augmentation du nombre de
licenciements, l’augmentation du chômage, j’ai pensé que je ne
devais certainement pas être un cas isolé.
Je me suis dit qu’il y avait
certainement plusieurs personnes, peut-être comme vous, qui font
actuellement face à des problèmes d’argent et qui sont à la
recherche de toutes sortes de solutions et conseils qui
pourraient leur permettre de payer moins et moins cher,
d’économiser leur argent, de gagner de l’argent pour leur faire
augmenter leur pouvoir d’achat, de dépenser moins et de
consommer plus.
J’ai alors voulu mettre tout
simplement, toute ma connaissance et diverses astuces au service
de ces personnes, afin de les aider, de leur redonner confiance
et de leur redonner le meilleur goût de vivre !
                                             

probleme financier comment s en sortir
Connaître vos droits selon votre situation

Actualités

Mes services en ligne

Droits et prestations

Vies de famille

Aide

Ma Caf

Mon Compte

Comment devenir partenaire de la Caf ?

Famille et petite enfance

Vous accompagnez la parentalité

Temps libre et loisirs

Solidarité et soutien financier

Logement

Soutien aux personnes handicapées

Partenaires d’accueil

La Lettre des Allocations Familiales

Qui sommes-nous ?

Presse

Etudes et statistiques

International

Marchés

Caisse d’Allocations familiales de l’Ain
Caisse d’Allocations familiales de l’Aisne
Caisse d’Allocations familiales de l’Allier
CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES des ALPES DE HAUTE PROVENCE
Caisse d’Allocations familiales des Hautes-Alpes
Caisse d’allocations familiales des Alpes-Maritimes
Caisse d’Allocations familiales de l’Ardèche
Caisse d’allocations familiales des Ardennes
CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES DE L’ARIEGE
Caisse d’Allocations familiales de l’Aube
Caisse d’Allocations Familiales de l’Aude
Caisse d’Allocations familiales de l’AVEYRON
Caisse d’allocations familiales des Bouches-du-Rhône
Caisse d’Allocations familiales du Calvados
Caisse d’Allocations familiales du Cantal
Caisse d’Allocations familiales de la Charente
Caisse d’Allocations familiales de la Charente-Maritime
caisse d’Allocations familialesdu Cher
Caisse d’Allocations familialesde la Corrèze
Caisse d’Allocations Familiales de la Corse du Sud
Caisse d’Allocations familiales de la Haute-Corse
Caisse d’Allocations familiales de la Côte-d’Or
caisse d’Allocations familiales des Côtes d’Armor
Caisse d’Allocations familiales de la CREUSE
Caisse d’Allocations familiales de la Dordogne
Caisse d’Allocations Familiales du Doubs
Caisse d’Allocations familiales de la Drôme
Caisse d’Allocations familiales de l’Eure
Caisse d’Allocations familiales d’Eure-et-Loir
caisse d’Allocations familiales du Finistère
Caisse d’Allocations familiales du Gard
Caisse d’allocations familiales de la HAUTE-GARONNE
Caisse d’Allocations familiales du GERS
Caisse d’Allocations familialesde la Gironde
Caisse d’allocations familiales de l’Hérault
Caisse d’Allocations familiales d’Ille-et-Vilaine
Caisse d’Allocations familiales de l’Indre
Caisse d’Allocations familiales de l’Isère
Caisse d’Allocations Familiales du Jura
Caisse d’Allocations familiales des Landes
Caisse d’Allocations familiales de Loir-et-Cher
caisse d’Allocations familiales de la Loire
Caisse d’Allocations Familiales de Haute-Loire
Caisse d’Allocations familiales de Loire-Atlantique
Caisse d’Allocations familiales du Loiret
Caisse d’Allocations familiales du LOT
Caisse d’Allocations familiales du Lot-et-Garonne
Caisse Commune de Sécurité Socialede la Lozère – Branche Famille
Caisse d’Allocations familiales de la Manche
Caisse d’Allocations familiales de la Marne
Caisse d’Allocations familiales de la Haute-Marne
Caisse d’Allocations familiales de la Mayenne
caisse d’Allocations familiales de Meurthe-et-Moselle
Caisse d’Allocations familiales du Morbihan
Caisse d’Allocations familiales de la Moselle
Caisse d’Allocations Familiales de la Nièvre
Caisse d’Allocations Familiales du Nord
Caisse d’allocations familiales de l’Oise
Caisse d’allocations familiales de l’Orne
Caisse d’Allocations familiales du Pas-de-Calais
Caisse d’Allocations familiales du Puy-de-Dôme
Caisse d’allocations familiales du Pays Basque et du Seignanx
Caisse d’allocations familiales Béarn et Soule
Caisse d’Allocations familiales des Hautes-Pyrénées
Caisse d’Allocations familiales des Pyrénées-Orientales
Caisse d’Allocations familiales du Bas-Rhin
Caisse d’Allocations familialesdu Haut Rhin
caisse d’Allocations familiales du Rhône
Caisse d’allocations familialesde la Haute-Saône
Caisse d’allocations familiales de Saône-et-Loire
Caisse d’Allocations familiales de la Sarthe
Caisse d’Allocations familiales de la Savoie
Caisse d’Allocations familiales de la Haute-Savoie
Caisse d’Allocations familiales de Paris
Caisse d’allocations familiales de Seine-et-Marne
Caisse d’Allocations familiales des Yvelines
Caisse d’Allocations familiales des Deux-Sèvres
Caisse d’allocations familiales de la Somme
Caisse d’allocations familiales du TARN
caisse d’Allocations familiales de Tarn-et-Garonne
Caisse d’Allocations Familiales du VAR
Caisse d’Allocations Familiales de Vaucluse
Caisse d’allocations familiales de la Vendée
Caisse d’Allocations familiales de la Vienne
Caisse d’Allocations familialesde la Haute-Vienne
Caisse d’Allocations familiales des Vosges
Caisse d’Allocations familialesde l’Yonne
Caisse d’Allocations familiales du Territoire de Belfort
Caisse d’Allocations familiales de l’Essonne
Caisse d’allocations familiales de test 920
Caisse d’allocations familiales des Hauts-de-Seine
Caisse d’allocations familiales de test 922
Caisse d’Allocations familiales de la Seine-Saint-Denis
Caisse d’Allocations Familiales du Val de Marne
Caisse d’allocations familialesdu Val d’Oise
Caisse d’Allocations familiales de la Guadeloupe
Caisse d’Allocations Familiales de la Martinique
Caisse d’Allocations familiales de la Guyane
Caisse d’Allocations Familiales de La Réunion
Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte
array (
‘excluded’ =>
array (
‘page’ => false,
),
)
Accueil > Ma Caf > Offre de service > Solidarité et insertion >Vous avez d’importantes difficultés financières ?
Pour les familles ayant à faire face à des difficultés financières de caractère exceptionnel et momentané, une aide financière sous forme de secours ou de prêt d’honneur peut être accordée.
– Vous relevez du régime général et vous êtes bénéficiaire soit de prestations familiales de la Caf, de l’Aide Personnalisée au Logement (APL) , du Revenu de Solidarité Active (RSA) ou de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), soit vous bénéficiez d’un droit théorique à une aide au logement inférieur au seuil de versement, – Vous avez au moins un enfant à charge né ou à naître, – Vous devez faire face à des difficultés financières de caractère exceptionnel et momentané.
Prenez contact avec un travailleur social de votre secteur, présent auPoint Accueil Solidaritéproche de votre domicile. Le travailleur social examine votre situation et établit un rapport social.
Au vu du rapport transmis par le travailleur social, le Directeur de la Caf ou une commission décidera du montant attribué et s’il s’agit : – d’un secours (aide financière non remboursable), – d’un prêt d’honneur (prêt sans intérêt). Pour un secours, le montant maximum est de 1000 € Pour un prêt d’honneur, le montant maximum est de 1500 €.